Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Combattre l'antisémitisme et sanctionner la politique israëlienne.

18 Mai 2015, 08:57am

Publié par Bernardoc

Je vous invite à signer l’appel ci-dessous

Ayant accueilli des Juifs victimes de l’antisémitisme et des survivants du génocide perpétré par les nazis, l’Etat d’Israël a le droit de vivre en paix et de voir ses frontières reconnues. A cet égard, nous restons fidèles à la double exigence affirmée par Pierre VIDAL-NAQUET au lendemain de la guerre de 1967 : défendre l’existence de cet Etat mais exiger aussi de lui l’évacuation des territoires conquis alors afin que puisse s’y établir un Etat palestinien.

Hélas, les élections législatives de mars 2015 et la formation du gouvernement qui en résulte nous éloignent encore davantage de cette issue. En effet, elles ont donné la victoire à Benjamin NETANYAHOU, lequel a déclaré ouvertement son refus d’un tel Etat. Forts de leur supériorité militaire, les gouvernants actuels de l’Etat d’Israël risquent donc de rendre impossible toute création d’un Etat pour le peuple palestinien. Comme on peut le constater, la poursuite de la colonisation de l’ensemble de Jérusalem et de la Cisjordanie ainsi que le blocus aérien, maritime et terrestre de Gaza, condamnent sa population civile, au mieux à survivre, au pire à mourir parmi les ruines.

Il faut donc des sanctions et des pressions internationales à l’encontre de cette politique. Nous sommes préoccupés, en France, par la montée de l’antisémitisme et des autres formes de racisme et nous les combattons. Mais nous nous élevons aussi, avec force, contre tous ceux qui se servent de l’argument de l’antisémitisme pour refuser de critiquer la politique désastreuse menée par Benjamin NETANYAHOU.

Les Israéliens désireux de mettre en œuvre une autre politique ont besoin de soutien et pensent que seules des sanctions prises à l’encontre de ce gouvernement peuvent être efficaces afin que soient reconnues les légitimes aspirations des Palestiniens à vivre en paix au sein de frontières sûres.

Seule une forte campagne d’opinion en France et en Europe peut permettre de contrer cette politique. Et c’est pourquoi, nous demandons que la France et tous les Etats européens reconnaissent l’Etat de la Palestine, comme vient de le faire la Suède, qu’ils votent pour son entrée comme membre à part entière des Nations unies et enfin qu’ils s’engagent à faire cesser toute vente d’armes, coopération militaire ou transfert de technologie susceptible d’un usage militaire vers Israël et à suspendre l’accord de coopération de l’Union européenne avec Israël. Nous demandons aussi que cesse toute poursuite contre les militants qui appelleraient au boycott des produits israéliens, même si certains d’entre nous ne sont pas favorables à un tel boycott.

« Trop, c’est trop ! », c’était le cri que plusieurs d’entre nous avions lancé en décembre 2001, avec Madeleine REBERIOUX, Pierre VIDAL-NAQUET et Stéphane HESSEL, lorsque des coups dramatiques étaient portés contre Yasser ARAFAT et l’Autorité palestinienne à Ramallah. Dans la continuité de leur action, nous appelons à une campagne au double mot d’ordre : « Combattons l’antisémitisme ! Soutenons ceux qui s’opposent en Israël à la politique de ce gouvernement, sur lequel des pressions sont indispensables pour qu’on sorte de cette impasse ! »

Contact et signatures : trop-cest-trop@laposte.net

Et ce n’est pas fini…

Commenter cet article
M
Il se passe des choses TRÈS graves en Israël.<br /> Si on continue à cautionner ce positionnement extrémiste, ce génocide qui ne porte pas son nom car le courage manque pour le dire, si une fois de plus on laisse monter tranquillement cette haine comme si de rien n'était en la banalisant pas le silence, alors attendons nous à des répercutions jusqu'ici !<br /> Car d'autres intégristes de tout poils n'attendent que ça pour faire sombrer notre Europe de paix dans une nouvelle aire sombre de nettoyage !<br /> Mais le silence et l'ignorance, le mépris par la surdité, commandée et ordonnée de la plus petite section locale jusqu'aux plus hautes sphères du PS, ancien parti de gauche (pour mémoire) ne sont que le reflet d'une incapacité à agir. On considère en se frottant un ventre repu de certitudes que le bruit des machines industrielles qui gavent toujours plus les actionnaires est plus important que celui des machines de guerre encore rangées dans les hangars rassurants de chaque pays Européen.<br /> La politique du diviser pour régner, savamment instillée par Sarkozy de sinistre mémoire, relayée et entretenue par un autre gouvernement de droite dirigé par un Président qui a laissé ses couilles sur l'estrade du Bourget ! Voila où nous en sommes aujourd'hui.<br /> Mais rassurez vous, même les plus à gauche du PS se sont ralliés à la motion A ... tout va aller beaucoup mieux car dans le Monde, la France à encore une voix forte et qui porte !<br /> Dormez tranquille, "on" veille sur vous, "on" veille sur tout !
Répondre