Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

La fonction crée l'organe.

24 Juillet 2015, 13:30pm

Publié par Bernardoc

Je ne sais pas si ce titre convient, mais c’est ce que j’ai pensé en écoutant le Défenseur des droits ce matin.

Rappelons que cette institution fut mise en place en 2011, remplaçant à la fois le médiateur de la République, la Halde et le défenseur des enfants.

Je ne fais pas partie de ceux qui ont pleuré à la disparition de la Halde, car lorsque j’avais saisi cette dernière, elle m’avait répondu sous 48 heures, et j’avais émis plus que des doutes sur l’enquête qu’elle avait pu effectuer dans ce laps de temps pour éclairer mon dossier.

Le premier défenseur, nommé par Sarkozy, était Dominique BAUDIS, un homme de droite. Gros doutes sur son indépendance, mais doutes bien vite balayés, et lorsqu’il est mort à la tâche, les hommages furent unanimes.

Son successeur, nommé par Hollande, est encore un homme de droite : Jacques TOUBON. Il me semble même que j’avais signé une pétition pour protester contre sa nomination, les valeurs qu’il avait défendues lorsqu’il était aux affaires en tant que ministre n’étant pas à priori les mêmes que je porte et que j’essaie de transmettre, à part peut-être la défense de la langue française.

Mais je dois dire que ce matin j’ai été agréablement surpris de l’entendre, notamment concernant sa position concernant le handicap et l’utilisation des flash-balls, instrument très dangereux dans les mains de la police. Et prendre ces positions, ce n’est pas prendre des positions de droite ou de gauche, mais prendre des positions en faveur de la dignité et des droits humains. Ce qu’on serait en droit d’attendre d’un gouvernement qui se dit « socialiste », non ?

Et ce n’est pas fini…

Commenter cet article