Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Luttons contre le désespoir.

11 Décembre 2015, 17:50pm

Publié par Bernardoc

« L'extrême droite prospère à l'ombre des hauts-fourneaux.

En Moselle, les capitulations de Sarkozy, puis de Hollande face à Mittal, l'arrêt des hauts-fourneaux de Florange, après ceux de Gandrange, ont fait de gros dégâts. L'extrême droite prospère au cœur du vide politique et de la désespérance sociale que laisse le démantèlement de la sidérurgie. »

Ce titre est dans L’Humanité d’aujourd’hui. Je ne peux m’empêcher de me rappeler ma traversée de Florange au mois de juillet, avec la misère qui transpirait dans les rues bordées de magasins fermés. Les maisons en vente doivent toujours l’être ; car qui voudrait s’établir dans une ville à l’abandon ?

On a dressé des cartes du chômage et des cartes du vote FN : elles se superposent presque parfaitement. Quand le peuple se sent à l’abandon, passant du PC au PS sans voir aucune amélioration, il est prêt à se jeter dans les bras du premier führer, lider maximo, duce, caudillo, timonier (choisissez) venu. Celui qui flattera les bas instincts qui sommeillent au fond de la plupart d’entre nous et prétendra leur redonner une fierté à laquelle ils n’osent plus aspirer remportera la mise. Il suffira de faire allégeance pour bénéficier des avantages auxquels tout client a droit. Et après, cela peut durer pendant quelques (longues) années, jusqu’à ce que le mouvement de résistance s’organise et devienne suffisamment fort pour rétablir la démocratie.

Mais peut-être pourrait-on songer à lutter contre le chômage en travaillant moins et en partageant le travail. Ceci contribuerait à remplir les caisses de retraite et à boucher le pseudo trou de la Sécu. Et en ayant plus de loisirs, il serait possible de se tourner à nouveau vers la culture et aller vers davantage de bonheur.

Et ce n’est pas fini…

Commenter cet article