Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Trafic d'art : les fausses chaises qui valaient 3 millions.

3 Septembre 2016, 16:57pm

Publié par Bernardoc

Panique chez les antiquaires. Alors que leur biennale s’ouvre samedi prochain au Grand Palais, une vaste fraude éclabousse la profession : du faux mobilier certifié XVIIIe siècle a été réalisé à la demande d’un spécialiste renommé, puis acquis au prix fort par le château de Versailles.

Lu sur liberation.fr : c'est le style d'info qui me fait hésiter entre la franche rigolade et le gros doute concernant tous ces « professionnels » qualifiés.

Ce n'est pas facile de travailler autour du patrimoine : un concours à bac+3 doit conduire à l'école du Louvre suivie par un nouveau concours. On pourrait donc penser qu'aucun recrutement n'est laissé au hasard et que les fausses antiquités sont facilement détectées. Or ce ne fut pas le cas et Versailles s'est obstiné à nier ce fait pendant des années.

Alors, toutes mes félicitations aux habiles faussaires : ils ont réalisé des copies conformes parfaites. Ce sont indéniablement de formidables artisans, mais le problème est qu'ils vendent leur œuvre comme s'il s'agissait de meubles conservés depuis 300 ans, et qui ont donc pris de la valeur en vieillissant suffisamment (s'ils avaient 50 ans, ils auraient perdu de la valeur par rapport à leur état neuf ; mais s'ils ont résisté 300 ans, leur valeur a explosé).

Mais ce qui est choquant, c'est le prix : environ 150 ans de SMIC, et payés avec des fonds mis à la disposition d'un établissement public. Alors, je n'ai plus envie de rire ou de douter, mais de hurler !

Et ce n'est pas fini...


Commenter cet article