Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Mal aux dents.

9 Février 2017, 09:39am

Publié par Bernardoc

Mes lecteurs savent bien ce que je pense de la Cour des comptes (pas que du bien !), j'ai déjà eu l'occasion de le dire. Mais hier matin j'ai dressé l'oreille lorsqu'ils ont parlé de l'ordre des chirurgiens dentistes.

« L'ordre des chirurgiens-dentistes veille au maintien des principes de moralité, de probité, de compétence et de dévouement indispensables à l'exercice de l'art dentaire et à l'observation, par tous [ses] membres, des devoirs professionnels, ainsi que des règles édictées par le code de déontologie prévu à l'article L. 4127-1 (du code de la santé publique).

Il assure la défense de l'honneur et de l'indépendance de la profession de chirurgien-dentiste.

Il peut organiser toutes œuvres d'entraide et de retraite au bénéfice de [ses] membres et de leurs ayants droit. »

C'est ce dernier paragraphe qui a attiré l'attention des comptables : les œuvres d'entraide comprenaient des séjours en thalasso, dans des hôtels de luxe, des voyages,...

Je suppose que les cotisations – obligatoires - à l'ordre sont d'un montant élevé, ce qui explique les tarifs exorbitants pratiqués par certains cabinets. D'où la présence des « sans dents » méprisés par notre président sur le départ.

Je fréquente les cabinets dentaires depuis l'âge de sept ans, et malgré une hygiène que je pense correcte, plusieurs dentistes à différents endroits de la planète m'avaient prédit que je serai léger de la mâchoire lorsque j'atteindrai la quarantaine.

Effectivement je n'ai pas hérité des dents de ma grand-mère maternelle qui avait dépensé cent sous pour se faire arracher une dent juste après la guerre de 14-18 et deux cents francs à la fin des années '70 pour sa seconde visite dans un cabinet dentaire. Ses dents, elle les avaient toutes conservées en excellent état, en mouillant un coin de sa serviette de toilette tous les dimanches pour se frotter les dents avec !

Donc depuis de nombreuses années j'ai des appareils. Le dernier, provisoire car il s'agissait de rajouter des dents sur un dentier existant, m'a quand même coûté 500 €. Le devis pour refaire deux appareils neufs me reviendrait à 1 500 euros de ma poche : je garderai donc le « provisoire » tant qu'il ne sera pas cassé.

La Mgen a des contrats avec les opticiens qui permettent de ne pas avoir de reste à charge ; il serait temps que la couverture dentaire soit similaire.

Et ce n'est pas fini...

 

Commenter cet article