Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Le Haillan n'est plus dans la place.

10 Septembre 2017, 09:07am

Publié par Bernardoc

C'était une première, et ce ne fut pas une flagrante réussite. Bien sûr, éviter le centre ville pouvait être une solution sécuritaire, mais pourquoi avoir choisi cet endroit boueux en cas de pluie, qui malheureusement était présente hier soir ?

Lorsqu'il avait été question de quitter la place François MITTERRAND et la place Henri BOS, j'avais mal compris et je pensais que nous allions retrouver la prairie de Bel air et non un espace peu défini et que je connais surtout pour abriter le boulodrome municipal. Abriter n'est pas le mot car il n'y a aucun abri. Ce peut être un endroit fort agréable sous le soleil, et j'y ai pique-niqué à midi, mais le soir et sous la pluie, il n'a aucun intérêt.

Alors que si la prairie avait été réinvestie, comme jadis pour la fête de l'Europe ou plus récemment pour la fête de la st Jean, le nouveau city-stade couvert aurait permis un repli stratégique pour les tables et les bancs en cas d'intempérie, comme ce fut le cas.

Car il faut bien reconnaître que les arbres du lieu choisi n'ont pas suffi pour que les gens restent à cette fête populaire et nécessaire. Nous mêmes avons quitté les lieux vers neuf heures alors que nous avions l'habitude d'attendre le feu d'artifice et une ou deux danses.

Mais nous avons néanmoins apprécié cette courte soirée grâce aux huîtres du volley, aux mojitos de France-Cuba, aux moules-frites du CTL et aux crêpes de la gym volontaire, me semble-t-il. Sans oublier, bien entendu, les rencontres amicales qui permettent de souder une communauté. Et je dois dire que j'ai été ravi qu'une ancienne élève que je n'avais eue qu'en 6ème et 5ème vienne spontanément m'embrasser bien des années après, alors qu'elle est en 3ème année de licence. C'est ça aussi Le Haillan !

En rédigeant cette chronique, j'entends le feu d'artifice ; à 22h08, Nous sommes avertis par FB qu'il est avancé à 22h20. Dommage, nous sommes déjà rentrés depuis plus d'une heure.

Je vous parlerai peut-être bientôt du départ à la retraite d'un collègue, qui m'invite donc à son pot plus de huit ans après mon propre départ. Ça aussi c'est quelque chose qui remue les tripes.

Et ce n'est pas fini...

 

 

Le Haillan n'est plus dans la place.Le Haillan n'est plus dans la place.Le Haillan n'est plus dans la place.
Commenter cet article