Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Loti au Maroc.

8 Mai 2018, 18:54pm

Publié par Bernardoc

Comme je le fais la plupart du temps, lorsque je vais dans un nouveau pays, j'essaie de lire un célèbre auteur qui nous révèle comment il a appréhendé sa visite il y a bien longtemps.

Avant Marrakech, j'avais choisi Au Maroc de Pierre LOTI. Il y aura 130 ans l'année prochaine qu'il a écrit ce journal de voyage, décrivant ses aventures et ses découvertes entre Gibraltar, qu'il quitte le 26 mars 1889, en direction de Tanger, d'où il ira à Fès, qu'il décrira sous toutes ses coutures, puis son retour via Meknès. Il reviendra à Tanger le 4 mai.

A l'aller, il fait partie d'une caravane ministérielle, ce qui implique tout un décorum, qu'il ne retrouvera pas au retour, puisque la mission diplomatique n'était pas terminée. Mais, aussi bien à l'aller qu'au retour, la description des paysages est remarquable, et il remarque bien la générosité de la nature dans ce pays. C'est ce qui nous a étonnés nous aussi. J'imaginais que le Maroc était un pays saharien, c'est à dire désertique. Comme quoi, il vaut mieux aller voir sur place et se rendre compte que les précipitations y sont fort abondantes. Les traversées à gué des oueds sont souvent périlleuses, mais grâce à l'habileté de ses guides, la caravane arrivera saine et sauve à bon port.

Loti a usé de son autonomie pour demander à vivre seul dans une maison typique de Fès et il s'en est bien trouvé. C'était moins confortable que le riad dans lequel nous avons séjourné, mais il s'est débrouillé pour bien aménager son logis et vivait même à la marocaine ; ainsi son burnous lui permettait d'aller dans des endroits où, en principe, les Européens n'étaient pas admis.

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce journal et j'ai découvert un auteur. Peut-être avais-je lu Pêcheur d'Islande quand j'étais petit, mais je n'en ai plus aucun souvenir. Quel style ! Quelle précision dans les descriptions ! Quelle richesse de vocabulaire ! Même si vous ne comptez pas aller au Maroc dans l'immédiat, je suis sûr que vous lirez ce livre avec plaisir.

Et ce n'est pas fini...

Commenter cet article