Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Mycènes.

14 Novembre 2018, 00:40am

Publié par Bernardoc

Capitale de la dynastie des Atrides, patrie d'Agammemnon, Mycènes est d'abord une forteresse aux murs cyclopéens dans laquelle on pénètre par la porte des Lionnes, visibles uniquement de l'extérieur (l'intérieur de la porte n'est pas décoré). Un mur cyclopéen est construit d'énormes blocs de pierre que seuls les géants à un œil étaient capables de déplacer ; ce sont eux qui ont aidé Persée à fonder cette forteresse. La lignée des Atrides a vécu une succession de malédictions qui sont relatées dans l'Iliade.

C'est un Allemand du XIX° siècle, Heinrich SCHLIEMANN, qui, en se fondant sur le texte d'Homère se mit à la recherche du palais d'Agamemnon.

Après avoir déambulé au milieu de centaines de touristes dans ce palais, nous jetons un œil au musée qui, comme sur les autres sites, regroupe des objets découverts lors des fouilles et nous reprenons le car pour une très courte distance jusqu'au trésor d'Atrée (tombe d'Agamemnon?) dont la construction massive est extrêmement impressionnante avec son entrée encaissée, sa porte de pierre monumentale faite de blocs qui pèsent jusqu'à 120 tonnes, et l'immense coupole de plus de 13 mètres de haut et de 14,5 mètres de diamètre qui surmonte une salle circulaire agrandie d'une alvéole. Rien de plus massif ne fut construit avant le II° siècle de notre ère (reconstruction du Panthéon à Rome).

Dans ce paysage, on contemple, on admire et on réfléchit.

Et ce n'est pas fini...

Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Mycènes.
Commenter cet article