Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Olympie.

9 Novembre 2018, 16:29pm

Publié par Bernardoc

C'est en 1874 que commencèrent les fouilles qui permirent de découvrir sous six mètres de sable le site d'Olympie ; et c'est à partir de cette date que se développa la peite ville, tout entière tournée vers ce joyau antique.

Le plan vous indique les différents lieux de cet endroit où se déroulaient les fameux jeux ressuscités par Pierre de Coubertin. Le gymnase, qui en fait était la piste de course, a conservé les starting blocks de l'époque, et vous pouvez voir votre serviteur prêt à s'élancer avec les orteils ancrés dans une rainure creusée dans la pierre ; contrairement à ce qui se passait à l'époque, j'ai conservé mes vêtements pour cette épreuve !

C'est dans ce gigantesque stade, dans une vasque de pierre flanquée de deux colonnes que tous les quatre ans la flamme olympique est allumée avant son périple jusqu'au pays d'accueil.

Certaines ruines ne sont pas simplement conservées, mais reconstruites (spécialité allemande), parfois au jugé en fonction des morceaux restants.

Si l'on connaît l'usage très vraisemblable de la plupart des lieux, il existe une construction circulaire, le Philippéion, dont on ignore jusqu'à maintenant à quoi il pouvait servir.

Et ce n'est pas fini...

Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Olympie.
Commenter cet article