Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Et si...

5 Septembre 2019, 12:03pm

Publié par Bernardoc

Et si la fonction publique faisait un effort ?

Et si les profs étaient considérés comme des cadres (pardon mes camarades de la CGT-Educ'action) ?

Et si les chefs d'établissement étaient rémunérés en fonction de leurs responsabilités ?

Et si l'aumône de Blanquer était multipliée par 10 ?

Lu sur radins.com hier.

Le baromètre de l'Association Pour l'Emploi des Cadres (Apec), publié mercredi 4 septembre, révèle que le salaire brut annuel médian (fixe + variable) des cadres a atteint 50.000 euros en 2018 dans le secteur privé. Le salaire médian a augmenté de 2% en comparaison à 2017. Cette rémunération vise en particulier les moins de 30 ans, ayant un bac +5, salarié d'une entreprise de plus de 1.000 personnes et vivant en Île-de-France. 

Toutefois, cette hausse de la rémunération semble ne profiter qu'aux hommes. Alors que les pouvoirs publics encouragent de plus en plus la réduction des écarts de rémunérations, le salaire médian des femmes n'a pas progressé ces deux dernières années. 

De plus, le salaire médian varie également selon l'âge. Huit cadres sur dix gagnent entre 36.000 et 83.000 euros brut. Toutefois, les moins de 30 ans gagnent 41.000 euros en moyenne contre 63.000 euros pour les 50 ou plus. Ces cinq dernières années, les plus jeunes ont profité des plus fortes augmentations, environ +6% entre 2014 et 2018. 

Les fonctions occupées sont un autre facteur pouvant faire varier la rémunération des cadres dans le secteur privé. Les cadres sont rémunérés 70.000 euros en moyenne pour le métier de directeur d'entreprise, puis les métiers liés à la production industrielle rémunèrent environ 53.000 euros. L'informatique est le secteur qui a le plus progressé en terme de rémunération avec une progression de 11% depuis 2008.

Et ce n'est pas fini...

Commenter cet article