Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Confinement : S1.

24 Mars 2020, 09:40am

Publié par Bernardoc

Voici donc une semaine que le confinement a été décrété. Avec notre petit jardin, nous sommes relativement privilégiés. Je suis sorti deux fois pour acheter du pain à bicyclette, mais contrairement à l'habitude, je ne fais pas ma boucle de 9 km, mais j'y vais tout droit à 1,3km. Les gens semblent devenus raisonnables : distance respectées dans les queues, bonjour de loin, une seule personne à la fois dans la boutique et paiement sans contact.

Après avoir tondu mon premier gazon semé à l'automne, j'ai décidé de faire un peu de rangement, mais j'ai été obligé de ralentir car la poubelle débordait, deux ramassages n'ayant pas eu lieu (ce n'est pas un blâme, loin de là !).

Ensuite, en tant que président départemental d'une association, j'ai commencé à contacter chacun de nos adhérents, qui étaient ravis de ce lien. Je n'ai eu qu'à déplorer une personne atteinte du virus. Maintenant, pour les derniers, c'est plus difficile : certains n'ont laissé aucune coordonnée et il faut espérer qu'ils ne soient pas en liste rouge. Ce devrait être terminé aujourd'hui.

Le printemps des poètes est terminé pour cette année, j'espère que vous avez apprécié ma sélection sur le thème du courage.

Chaque jour aussi, nous faisons une séquence « théâtre » - nous avons fait relâche hier, comme la plupart des théâtres parisiens le lundi – afin qu'il n'y ait plus de problème de texte le jour où nous aurons la joie de nous retrouver pour répéter. Mais le spectacle aura-t-il lieu fin juin ?

Les dernières boules de graisse ont été dévorées, il me reste quelques graines et après les oiseaux se débrouilleront.

Chaque matin je vais voir mes plantations : si chaque

fleur donne une gousse de fèves, la récolte devrait être abondante, et je surveille également la sortie de mes pommes de terre plantées avec l'aide de mes petits enfants.

C'est pas mal pour une semaine, non ?

Et ce n'est pas fini...

Commenter cet article