Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Confinement / Dé -

11 Mai 2020, 12:09pm

Publié par Bernardoc

Ben voilà : huit semaines à trois. Ca s'est bien passé. On en a fait des choses !

Un grand ménage pour moi avec l'élimination de papiers encombrants et inutiles depuis un bon moment : une poubelle par semaine ! Une redécouverte de ma bibliothèque, rayon polars.

Rose a fait des dizaines de masques triple épaisseur de tissu qu'elle continue de distribuer.

Maeva a beaucoup progressé dans sa compréhension de ce qui arrivait.

Nous avons découvert la télé du début de semaine. Je ne comprends pas comment des gens éprouvent la nécessité de payer un abonnement à des plateformes de diffusion. Je n'ai jamais été abonné à Canal+, et 23 chaînes gratuites sur la TNT me suffisent largement. Nous n'avons mis un DVD qu'une seule fois. Ce que je regrette c'est qu'elles éprouvent quand même la nécessité de mettre plusieurs épisodes de la même série dans la même soirée. Je ne regarde toujours que la première, et ensuite je vais lire.

Nous avons découvert, avec beaucoup de tâtonnements, Skype pour l'apéro du vendredi soir, les réunions syndicales téléphoniques ou visio (pas terrible). Demain soir j'ai une autre visio, j'espère que ça marchera mieux.

Nous avons mis des masques très tôt, avant même que Sibeth ait compris comment il fallait les mettre car c'était réservé aux professionnels.

Nous avons beaucoup fait marcher les commerces de proximité, mais j'avais déjà commencé lorsque Rose était immobilisée après l'accident du Burdigala.

Nous avions notre séance quotidienne « jeux de société » avec Maeva.

Nous avons manifesté sur notre terrasse le 1er mai au son de L'Internationale et du Drapeau rouge.

Le 8 mai nous avons diffusé Le chant des partisans.

Nous avons lu et chanté pour nos petits enfants via « What's app ».

Et aujourd'hui, autre dimension.

Maeva aurait dû rentrer à son foyer avant 10h30 ce matin, mais contre ordre le 8 mai : un membre du personnel est positif, donc tous les retours sont repoussés à une date ultérieure ; grosse crise chez Maeva, mais avec l'aide téléphonique du foyer, elle ne dura pas plus d'une demi-journée.

Aujourd'hui, je voulais aller faire un peu plus que mes 4 km de vélo pour les courses, eh bien, vu le temps, ça attendra. J'ai donc pris la voiture pour aller récupérer une commande associative datant de plus de deux mois, mais il n'y en avait que la moitié.

Guilhem doit venir cet après-midi, j'espère que sa sœur ne le rendra pas responsable de la probable annulation de sa colo.

Nous avions prévu d'aller au mobile-home dès mercredi mais avec ce temps-là, nous allons vraisemblablement procrastiner.

Bon, on reste prudent et « encore heureux qu'on va vers l'été » !

Et ce n'est pas fini...

Commenter cet article