Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Tout ça pour ça.

3 Septembre 2020, 11:51am

Publié par Bernardoc

Je ne vais pas vous mettre la une de Charlie, qui a été largement diffusée. Comme j'ai eu l'occasion de le dire, je suis plutôt Siné que Charlie, mais il est des circonstances où la liberté d'expression, et donc le droit au blasphème, doit être défendu. Je vais donc vous citer les pages 4 et 5 pour ceux qui seraient arrivés trop tard chez leur marchand de journaux.

Le titre est : « Les charognards du 7 janvier 2015 » :

    • Jean-Marie Le Pen : « La signature de services secrets » ;

    • Tariq Ramadan : « C'est un humour de lâche » (Je ne vous rappelle pas qui est ce triste sire) ;

    • Emmanuel Todd : « Cracher sur la religion des plus faibles » (Pourtant souvent je trouve ses prises de position intéressantes) ;

    • Virginie Despentes : « J'ai plané dans un amour de tous – dans un rayon puissant » (Ex-jurée Goncourt) ;

    • Edwy Plenel : « Le sujet est délicat...La haine ne saurait avoir l'excuse de l'humour » (Lui, on y est habitué) ;

    • Le pape : « On ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision ! » ;

    • Delfeil de Ton : « Je t'en veux vraiment Charb » ;

    • Le roi de Jordanie : « Un comportement condamnable, irresponsable et inconscient » ;

    • Les signataires de deux tribunes dans Le Monde ;

    • Jean-Michel Longneaux : « Pourquoi je ne suis décidément pas Charlie » (Philosophe belge) ;

    • Thibaud Collin : « L'hebdo satirique n'est pas la France » (catho militant) ;

    • Dieudonné : « Il se sentait « Charlie Coulibaly » ;

    • Abd al Malik, né Régis Fayette-Mikano dans le 14e arrondissement de Paris,  : « Les caricatures ont clairement contribué à la progression de l'islamophobie » (auteur du livre : Qu'Allah bénisse la France, République laïque – je ne pense pas qu'il ait donné ce sous-titre) ;

    • Une grande absente, inconnue à l'époque, la députée Obono.

      Et ce n'est pas fini...

 

Commenter cet article