Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Agrigente.

8 Octobre 2020, 08:16am

Publié par Bernardoc

Nous ne visiterons pas cette ville de 60 000 habitants, alors qu'en 500 avJC c'était la 4ème cité du monde connu avec 200 000 habitants. Non, nous nous « contenterons » de visiter « La Valle dei Templi ». On l'appelle improprement « vallée » alors que nous sommes sur la crête d'une colline sur laquelle se dressent une dizaine de temples.

Nous commençons par le Temple de Junon, et nous suivrons, à pied, la Via Sacra d'est en ouest. Nous ne pénètrerons dans aucun des temples (sécurité ? ) et nous nous installons sur l'immense autel qui est érigé devant le monument pour écouter les explications de Laurent.

Après avoir suivi la muraille d'enceinte, nous découvrons des tombes paléochrétiennes creusées dans le roc. A côté sont exposées deux statues romaines trouvées il y a une quinzaine d'années et dont les plis de la toge sont remarquables de réalisme.

A l'autre extrémité de la Via Sacra, nous découvrons le temple de la Concorde, remarquablement bien conservé et surveillé par une colossale statue moderne d'Icare tombé, œuvre d'un artiste franco-polonais Igor Mitoraj.

Nous poursuivons par des catacombes (nous restons en surface) et traversons le magnifique jardin mis en place par Sir Alexander Hardcastle autour de sa Villa Aurea.

La balade dans cette « vallée » revêt un caractère pédagogique avec la figuration moderne des outils de construction.

Nous continuons par un chemin bordé d'asphodèles, qui ne nous apparaissaient pas en touffe ni parfumées, jusqu'au temple dit de castor et Pollux avant de poursuivre vers le musée archéologique régional.

Et ce n'est pas fini...

Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Agrigente.
Commenter cet article