Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Au sujet d'une candidature.

10 Novembre 2020, 11:54am

Publié par Bernardoc

Après MLP, JLM vient de « proposer » sa candidature pour la présidence de la République. La troisième fois sera-t-elle la bonne, comme elle le fut pour Mitterrand et Chirac ? On verra bien.

J'avais activement participé à sa première campagne en 2012, car le nouveau souffle que ce tribun, issu du parti qu'il avait créé et dans lequel je militais alors, représentait un formidable espoir pour la gauche. Espoir douché, et je m'étais rabattu sur hollande au deuxième tour, on a vu ce que ça a donné.

Toujours adhérent du PG, j'avais laissé le mouvement gazeux de LFI faire la campagne. Mais j'avais voté JLM aux deux tours. Le vote blanc n'étant pas reconnu, j'avais choisi le vote nul, mais qui voulait dire quelque chose.

Maintenant, je me pose des questions concernant cette troisième candidature, même si elle est soutenue par ces illustres hommes de gauche que sont Robespierre et Jaurès (via Marianne). Si en règle générale les interventions insoumises (comme les communistes) sont remarquables à l'assemblée, il y a d'autres attitudes qui me dérangent. Je veux parler des reniements qui font des bulles dans ce mouvement gazeux. A un moment JLM s'était engagé à ne plus mettre un genou à terre et on l'a vu singer les étatsuniens lors d'une manif. On l'a vu aussi participer à une manifestation où « Allah akbar » était largement scandé ; par des racisés ? Terme affreux dans lequel il s'empêtre au lieu de prôner l'universalisme laïque et républicain.

Mitterrand avait écrit, à propos de la V° République qu'il s'agissait d' un « Coup d'état permanent », ce qui ne l'a pas empêché d'être le président qui a fait le plus long mandat de cette République et de s'y sentir bien. JLM, grand admirateur de Mitterrand, fera-t-il de même ? Déjà, sa façon de se présenter, entre parfaitement dans le cadre gaullien : la rencontre du peuple (qu'il veut fédérer) avec un homme. Alors, si ça marche, y aura-t-il vraiment une constituante ? J'avoue que j'ai des doutes.

Alors, JLM aura-t-il ma voix parmi les cinq ou six candidats de gauche qui se présenteront, je n'en suis pas sûr actuellement et ce sera vraiment par défaut. En revanche, L'avenir en commun est un excellent programme (si l'on exclut le service militaire) et les futurs candidats députés ont des chances de recevoir mon suffrage.

Et ce n'est pas fini...

Commenter cet article