Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Le vrai sens des mots.

4 Janvier 2021, 14:20pm

Publié par Bernardoc

Inspiré par le titre d'un article de Marianne (que je n'ai pas lu).

« Neutraliser » : empêcher d'agir, rendre inoffensif.

Ce terme est souvent utilisé en cas d'intervention policière face à un acte de violence. Dans la plupart des cas, lorsqu'on dit que l'auteur des faits a été « neutralisé », ne nous voilons pas la face (aucune allusion pseudo-religieuse), cela veut dire qu'il a été abattu.

Bien sûr, on peut penser qu'il en a fini de nuire et qu'il ne recommencera plus. Mais pourquoi ne pas dire alors qu'il a été abattu ? Est-ce parce qu'en France, Etat de droit, la peine de mort a été abolie le 18 septembre 1981 ? Et abattre un être humain, quels qu'aient pu être les délits commis, ne revient-il pas à rétablir une peine de mort « sauvage » ?

En règle générale, nul ne plaindra cette victime supplémentaire, même si cela s'apparente beaucoup à la loi du talion. Mais quid de la justice alors ? Un procès a une valeur éducative (contrairement à la peine de mort qui n'a jamais servi d'exemple pour les malfaisants) qui n'exclut pas les sanctions méritées, comme vient de le démontrer un récent procès.

Lors du dernier attentat de Nice, l'assassin a été blessé avant d'être arrêté et soigné. Serait-ce parce que les intervenants étaient des policiers municipaux qui ont agi d'eux-mêmes sur le champ, sans attendre d'ordre venant d'une autorité supérieure ? En tous cas, bravo à eux pour cet acte de bravoure.

Et ce n'est pas fini...

 

Commenter cet article