Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Joachim SALAMERO.

16 Avril 2021, 09:52am

Publié par Bernardoc

Ce livre de Souvenirs – Ecrits et Documents vient de sortir. C'est une somme de 352 pages à laquelle il travaillait depuis des mois. Il m'avait dit que j'aurai une surprise. Hélas, la covid l'a emporté le lendemain de son 90ème anniversaire et il n'a pu voir cette superbe réalisation.

Le livre s'articule autour de douze chapitres ; le treizième n'était pas prévu à l'origine puisqu'il regroupe les hommages « in memoriam ».

Le premier chapitre « Dassault Aéronautique Mérignac » est vraiment le moment fondateur du reste de sa vie militante (quoique, il n'a jamais oublié comment en 1936 il accompagnait son père qui apportait des provisions dans les usines occupées). Il entre chez Dassault comme ajusteur et milite à la CGT jusqu'à son exclusion en 1962 ; il devient alors le leader de la CGT-FO (il tenait à l'intégralité du sigle) dans l'usine, avec en particulier la lutte unitaire et victorieuse de décembre 1966-janvier 1967.

Les chapitres suivants illustreront les diverses facettes de son engagement militant :

    • L'indépendance syndicale ;

    • Le corporatisme ;

    • La doctrine sociale de l'Eglise (il était abonné à La Croix pour ne perdre aucune actualité cléricale) ;

    • La Libre Pensée ;

    • Le combat laïque ;

    • Espagne révolutionnaire ;

    • L'internationalisme ;

    • Entretiens, souvenirs, documents ;

    • Le combat pour la démocratie ouvrière ;

    • Les amis, les hommages (qu'il rend) ;

    • 1945 – 2009, quelques repères.

Un ouvrage indispensable pour tous les militants qui se réclament de la solidarité ouvrière.

Mais, et la surprise alors ? Eh bien c'est que je figure deux fois sur des photos à ses côtés (il me baptise (!) même « président » de l'UPF ; « militant » aurait suffi). Apparemment il tenait beaucoup à ce que ces photos fassent partie de ses souvenirs.

Le combat continue !

Et ce n'est pas fini...

 

Commenter cet article