Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

UMR : Une Manoeuvre Rapetout.

29 Janvier 2022, 15:21pm

Publié par Bernardoc

Lorsque je suis entré comme Surveillant d'Externat (ne cherchez pas, ça n'existe plus) à l’Éducation nationale, en plus de la carte du Snes, on m'a vendu également la Mgen, l'Autonome, la Maif et la Mrifen. Toutes ces organisations étaient gérées par des militants. C'était il y a...bien longtemps.

La Mrifen (Mutuelle Retraite des Instituteurs et des Fonctionnaires de l’Éducation Nationale) avait été créée comme un complément-retraite pour les instituteurs-secrétaires de mairie bénévoles. Elle était fondée sur une retraite par répartition assortie d'une retraite par points.

Puis, après plusieurs erreurs de gestion, elle est devenue le Cref puis l'Umr. A chaque fois la Mgen a abondé les fonds, jusqu'à jeter l'éponge et refuser d'avoir quoi que ce soit à voir avec ce qui, à mon avis, usurpe le terme de mutuelle.

Toute communication écrite a disparu avec ce monstre nantais, et je ne suis pas un fervent visiteur de leur site informatique. Mais je viens de voir fin janvier, sur mon relevé bancaire, une baisse importante de mon complément retraite. Je suis donc allé chercher une explication ; je vous la livre ci-dessous.

La baisse de valeur de service du point : une disposition réglementaire…

Pour assurer la pérennité du régime, le Conseil d’administration a voté une baisse de 12,6 %

La valeur de service du point pourra potentiellement être revalorisée selon le contexte économique.

 

Quand le gouvernement présent, et hélas futur, veut nous imposer la retraite par points, voilà ce qui nous attend. Inflation : + 2,8%, retraite : - 12,6% ; c'est sans doute ce qu'on appelle l'amélioration du pouvoir d'achat. Alors, vous vous mobiliserez avec nous pour refuser ce recul social la prochaine fois, ou vous attendrez sagement d'être tondus ?

Et dire que j'en ai placé des contrats Mrifen, parce que j'y croyais !

Et ce n'est pas fini...

 
Commenter cet article