Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

CORDOUAN.

30 Juillet 2011, 11:20am

Publié par Bernardoc

 

   Distant de 4,7 milles du Verdon, le « Versailles des mers » fête cette année ses 400 ans. Il était donc temps, depuis 1977 que nous sommes en Gironde, de prendre le temps d'aller lui faire une petite visite.

   Histoire de préparer cette visite, j'ai acheté Avis de tempête sur Cordouan, de Jean-Pierre ALAUX, qui vient de sortir (juin 2011) chez 10/18 (n° 4460) dans la collection « Grands détectives ». Et bien, je n'ai pas été déçu du voyage.

   L'action se déroule entre la mort de Pompidou et l'élection de Giscard, et se déroule dans et autour du phare et sur la rive droite de la Gironde. Le personnage principal, après le phare, est un agent haut placé au ministère de la culture, plus particulièrement chargé des monuments historiques, ce qui lui donne l'occasion, en dialoguant avec son subordonné, de nous peindre l'histoire de ce phare, digne de la merveille du monde qu'était le phare d'Alexandrie et qui menaçait de subir le même sort que lui sous les assauts furieux de l'océan.

   De par sa situation à l'entrée de l'estuaire de la Gironde, le phare permettra également à l'auteur de nous décrire la vie autour de l'estuaire jusqu'à Royan, lieu de séjour de Séraphin CANTAREL, le « héros ».

   La tempête obligera nos visiteurs à partager plusieurs nuits avec les gardiens du phare, dans une ambiance assez tendue. En effet les morts vont se succéder et une enquête policière viendra se greffer à l'enquête sur l'état du monument.

   Les caractères secondaires ont suffisamment de profondeur pour éviter les caricatures et l'auteur arrive même à nous rendre le curé sympathique.

   C'est un polar que j'ai dévoré en une journée : une fois qu'on est plongé dedans, on n'arrive plus à le quitter.

   Espérons maintenant que notre visite se déroulera dans des conditions plus sereines.

Et ce n'est pas fini...

Commenter cet article