Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Et vous, qu'en pensez-vous ?

20 Avril 2015, 07:40am

Publié par Bernardoc

         Il y a un moment que je ne vous avais pas soumis de liste : voici celle des pires métiers de 2015 :

-      Journaliste ;

-      Bûcheron ;

-      Militaire ;

-      Cuisinier ;

-      Animateur ;

-      Photojournaliste ;

-      Gardien de prison ;

-      Taxi ;

-      Pompier ;

-      Facteur.

Le classement  (parmi 200 métiers pris en compte) a été effectué à partir d’un certain nombre de critères, notamment le revenu, le niveau de stress, l’environnement de travail et les perspectives d’évolution.

Ce classement me paraît pour le moins farfelu, non pas en fonction des métiers mentionnés, mais à cause de l’absence de certains : je m’étonne de ne pas y voir les enseignants, par exemple, dont l’attractivité devient telle que l’on ne trouve pas suffisamment de candidats aux concours de recrutement. Et quid des éboueurs ou des métiers du bâtiment toujours soumis aux intempéries ? Et les employés des transports en commun qui subissent régulièrement des agressions ? Et les policiers, avec un tiers de plusieurs CRS qui se font porter pâles simultanément ?

Mais il est vrai que je ne conteste pas la première place aux journalistes, les attentats du début de l’année l’ont hélas tristement rappelé.

N’hésitez pas à corriger cette liste en exprimant votre point de vue.

Et ce n’est pas fini…

Commenter cet article
A
Une lecture trop rapide m'avait fait zapper le mot "militaire" dans la liste... Sorry for the mistacke and honour to the Enlisted Military Personnel
Répondre
A
Il aurait été intéressant pour les lecteurs de ce blog de connaître les sources de ce classement des métiers...<br /> Bernard aurait pu nous avouer que c'est un site américain qui a fait ce classement et qu'il n'a sans doute pas de valeur universelle, même dans le contexte d'un rapprochement entre Castro et<br /> l'Oncle Sam !<br /> Il aurait pu aussi ajouter le métier de soldat qui apparaît au même niveau que celui de gardien de prison...<br /> <br /> Quant au métier d'enseignant, je m'étonne qu'il puisse le classer parmi les dix pires métiers. Lui qui a été enseignant, ne pourrait-il reconnaître que c'est un métier passionnant, certes exigeant<br /> et donc un peu stressant, mais assurant un revenu correct avec des perspectives d'évolution (chef d'établissement par exemple...) et surtout un environnement de travail très enrichissant tant dans<br /> la relation avec les enfants qu'avec les adultes ?<br /> <br /> Le manque de candidats aux concours de recrutement n'a pas grand chose à voir avec l'attractivité, mais bien davantage avec le niveau de recrutement qui s'est élevé de manière excessive avec des<br /> conséquences néfastes :<br /> - le niveau social des profs s'est éloigné du niveau social de la plupart des élèves<br /> - avec un diplôme de niveau master, on peut effectivement prétendre à un meilleur salaire, en particulier dans les filières scientifiques<br /> - l'élèvement du niveau de recrutement a justifié une disparition de la formation professionnelle que François Hollande s'efforce de remettre en place, mais qui a nuit gravement à l'image du métier<br /> d'enseignant parmi les jeunes diplômés
Répondre