Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Honneur à la Norvège.

27 Juillet 2011, 09:11am

Publié par Bernardoc

         En zappant, je tombe sur le journal de 22 heures de France 3, et plus particulièrement sur un entretien avec le ministre des affaires étrangères norvégien : Jonas GAHR STORE.

         Première agréable surprise : interrogé par une chaîne de télévision française, il s’exprime en français, preuve que la langue de notre République n’est pas si désuète que cela, et qu’on peut parfaitement résister à l’impérialisme américano-britannico-patronal.

         Deuxième surprise, encore plus agréable : la dignité, la retenue et l’humanisme qui ressortaient des propos de ce ministre, qui contrastaient tellement avec ce dont nos ministres de l’intérieur, de Sarkozy à Guéant en passant par Hortefeux, nous rabattent les oreilles, avec leur volonté d’installer un état de suspicion (c’est une litote) permanent concernant les citoyens qu’ils considèrent de seconde zone, que ce soit à cause de leur patronyme ou de leur lieu d’habitation. Nous avons entendu un responsable politique nous parler de l’accueil bienveillant des étrangers qui fuyaient les dictatures qui mettaient leurs vies en danger dans leurs pays d’origine, et la volonté de la Norvège de les aider à s’intégrer à la société « viking» du mieux possible.

         « N’avez-vous pas peur ? » lui demanda la journaliste. « Non, Madame, je refuse. » Quel beau témoignage ! Alors qu’ici nos dirigeants essaient justement de créer, dans un but purement électoraliste, un sentiment de peur et de haine de l’autre au sein de la population. Moi qui ai vécu enfant, dans les années 1950, dans le quartier de la Goutte d’Or à Paris, quartier déjà énormément métissé à l’époque, je dois à mes parents et à mes maîtres du primaire d’avoir échappé à ce fantasme, et mes convictions républicaines datent de cette époque.

         Le drame que vient de vivre ce pays, et les saines réactions qu’il a suscitées, nous permet de mettre en perspective la proposition d’Eva JOLY de remplacer la glorification de l’armée le 14 juillet par une glorification du peuple citoyen. Engagé par ailleurs, je ne voterai pas pour elle, mais je souhaite que le débat se poursuive et qu’on avance dans le sens d’une plus grande FRATERNITE. Après tout, il s’agit bien d’un des trois piliers de notre République, n’est-il pas ?

Et ce n’est pas fini…

Commenter cet article