Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Money.

24 Août 2013, 16:00pm

Publié par Bernardoc

         En ces temps de « crise », les subventions de fonctionnement des établissements de l’éducation nationale ont du mal à suivre l’augmentation du coût de la vie. Et donc, comme le partenariat public-privé apparaît comme une panacée, on n’hésite pas à faire appel à tel ou tel partenaire financier commercial pour aider à boucler le budget.

Ce n’est pas nouveau : déjà à l’époque où j’étais CPE stagiaire au lycée Stendhal d’Aiguillon, les dortoirs étaient mis à disposition des participants au festival de jazz (qui apparemment n’existe plus), et je ne pense pas que c’était gratuit. Cela nous a d’ailleurs coûté deux vélos cadenassés dans le garage et plusieurs réveils en pleine nuit car le téléphone de service n’avait pas été débranché, et c’était tellement marrant à trois heures du mat’, quand on rentrait bourré de téléphoner à l’infirmière !

Mais ce ne sont pas les seuls locaux à être loués, car certains reflétant une certaine époque, sont convoités par des réalisateurs de films qui ne se soucient pas toujours de les rendre tels qu’ils les avaient trouvés.

L’éducation nationale n’est pas la seule à agir ainsi, et je me suis laissé dire que le PCF devant la chute de ses revenus après deux campagnes présidentielles non remboursées (Hue et Buffet) et le passage entre 1969 et 2007 de 4,8 millions d’électeurs (21%) pour Duclos à un peu plus de 707 000 (1,63%) pour Buffet n’hésitait plus à louer l’immeuble de la place du colonel Fabien pour des expositions ou des défilés de mode. C’est un moyen de rester dans ce bel immeuble construit par le génial Brésilien Oscar NIEMEYER et de ne pas quitter la capitale pour une banlieue « ouvrière » dans des bâtiments moins cher à entretenir.

Libre au « grand parti de la classe ouvrière » (non, je ne parle pas du FN !), de faire ce qu’il veut, mais je crois toujours que pour les administrations publiques c’est l’impôt qui doit être la principale source de financement.

Et ce n’est pas fini…       

Commenter cet article