Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Plaisir.

4 Septembre 2012, 07:26am

Publié par Bernardoc

         Au moment où j’entame ma quatrième année de repos, et où des centaines de milliers d’anciens collègues ou de petits jeunes qui y croient encore reprennent le chemin de l’école, il me plaît de faire appel à des souvenirs immédiats ou un peu plus anciens.

Au cours de mes journées militantes MGEN de rentrée, j’ai rencontré d’anciennes collègues de Zola qui m’ont dit tout le bien qu’elles pensaient du dernier adjoint (un « faisant-fonction») qui avait codirigé le collège pendant deux trimestres au cours de la dernière année scolaire. Ce collègue a d’ailleurs été reçu au concours et se retrouve maintenant dans l’académie d’Orléans-Tours. Mais pourquoi cela me fait-il plaisir ? C’est que ce collègue avait pris contact avec moi suite à la lecture de mon blog pour me dire que je l’avais peut-être aidé à accomplir au mieux sa tâche.

Un tel témoignage me fait énormément de bien, moi qui ai été massacré en fin de carrière, et je ne peux manquer de le rapprocher de celui d’une autre collègue qui est devenue chef d’établissement après avoir travaillé avec moi, et qui aurait même souhaité que je puisse être son tuteur. Mais j’étais déjà à la retraite et il aurait fallu passer le barrage du département, car si au niveau de l’académie on me reconnaissait certaines modestes compétences, il n’en était pas de même au niveau départemental, sauf peut-être au niveau politique.

C’est avec plaisir aussi que j’entends des camarades me rapporter des éloges fait par d’autres profs que j’ai dirigés : cela aide à effacer mes trois dernières années de lutte pour affirmer ma dignité de serviteur de l’Etat, ce qui n’avait rien à voir avec la veulerie que l’on aurait bien aimé me voir afficher.

A l’IUFM j’ai croisé une responsable, collègue qui avait travaillé « sous mes ordres » pendant trois ans. En prenant connaissance de la nouvelle ( ?) épreuve d’admission aux concours (notée 6 points) : « Agir en fonctionnaire de l’Etat et de façon éthique et responsable », je lui ai suggéré que sûrement j’aurai échoué à cette épreuve ; elle m’a regardé et m’a affirmé le contraire. Quel dommage que d’autres ne s’en soient pas aperçu !

Et ce n’est pas fini…

Commenter cet article