Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Quelle leçon !

17 Mai 2014, 14:59pm

Publié par Bernardoc

         Hier soir, meeting girondin du FdG pour les élections européennes, avec notamment présence des deux têtes de liste : Jean-Luc MELENCHON et Marie-Pierre VIEU. La 3ème composante (Ensemble) était représentée par David HERMET.

         Sous le chapiteau du cirque de la fête de l’Huma, plus de 800 personnes se pressaient pour écouter les orateurs. Mais, comme nous étions en avance, nous nous sommes d’abord restaurés dans un des nombreux stands. Cela fait plusieurs années que nous participons, en pointillés, à cette fête, et je dois dire que les militants communistes font des prouesses pour nous faire déguster des produits du terroir merveilleusement présentés et cuisinés.

         Puis vint le temps de la campagne proprement dit. David HERMET commença après la courte présentation de Sébastien LABORDE, le secrétaire fédéral du PCF (normal, puisque nous étions à la fête de l’Huma). Son analyse était pertinente, mais David n’a rien d’un tribun. Lui succéda Marie-Pierre VIEU qui réussit à rattraper le public et à commencer à l’enflammer. Nous lui pardonnerons son malheureux lapsus.

         Enfin, ce fut le tour de « Méluche », qui se qualifia comme « le patrimoine commun du FdG » (Un peu mégalo, non ?). Il avait de nombreuses feuilles de papier qu’il ne regarda jamais, sauf pour nous citer certaines affirmations, pour le moins questionnables, des leaders des autres listes. Très pédagogue, JLM nous administra une suite de démonstrations limpides, la moins surprenante n’étant pas que l’augmentation du SMIC favoriserait la culture bio et du travail pour 300 000 agriculteurs supplémentaires.

         D’autres réflexions de bon sens : alors que nous sommes en pleine campagne pour les élections européennes, le président se préoccupe des cantons et de l’annulation de la loi votée il y a 18 mois, sous prétexte que la démocratie coûte trop cher. Ceci étant amplifié au niveau de l’Europe lors des négociations secrètes avec les USA à propos du GMT. Enfin, Jean-Luc MELENCHON conclut par une vibrante défense de l’Education, premier facteur de paix dans le monde. Car, bien entendu, le FdG n’est pas belliciste mais pacifiste. A plusieurs moments il avait lancé des appels en direction des authentiques socialistes (je n’ai pas besoin de vous faire un dessin) et des écolos (EELV, car le FdG a mis la planification écologique au sein de son programme L’humain d’abord) ; mais combien étaient-ils ? Probablement moins d’une poignée, et c’est bien dommage.

         Quant à notre dernier orateur, il était ravi de sa performance.

         Quelques photos sous le lien, même si JLM nous a tourné le dos pendant une bonne partie des 80 minutes qu’a duré son discours :

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/6014377085487748625?authkey=CMLyz52thpiFLw

Et ce n’est pas fini…     

Commenter cet article