Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Retraites : pas d'austérité.

7 Janvier 2015, 00:48am

Publié par Bernardoc

Mé­mo­ran­dum re­ven­di­ca­tif des re­trai­tés pour 2015.

Madame la députée,

                                   Depuis plu­sieurs an­nées, les 16 mil­lions de re­trai­tés de ce pays, du sec­teur public comme du pri­vé, cons­ta­tent que leur si­tua­tion ne cesse de se dégra­der. Ils sont en co­lère et dé­ter­mi­nés à ne pas lais­ser se pour­sui­vre la dé­gra­da­tion de leur pou­voir d’achat, de leurs droits et ga­ran­ties en ma­tière de re­traite et de pro­tec­tion so­ciale. Ils pré­sen­tent aux élus, au ni­veau na­tio­nal, ré­gio­nal et dépar­te­men­tal, un mé­mo­ran­dum de leurs reven­di­ca­tions.

Nous ne pou­vons ac­cep­ter que 10 % des re­trai­tés vi­vent sous le seuil de pauvre­té, ni que cette si­tua­tion s’ag­grave en­core du fait des po­li­ti­ques d’aus­térité.

Nous ne pou­vons ac­cep­ter que 7 % des re­trai­tés de 60 à 69 ans oc­cu­pent un em­ploi en 2012, chif­fre qui a dou­blé de­puis 2006. La moi­tié d’en­tre eux y sont con­traints par le mon­tant in­suf­fi­sant de leur pen­sion. 

Les re­trai­tés sont des ci­toyens à part en­tière et ont con­tri­bué au dé­ve­lop­pement éco­no­mi­que et so­cial de ce pays. Ils ne de­man­dent pas la cha­ri­té, mais la dignité.

En con­sé­quence, ils re­ven­di­quent :

- retour à la re­va­lo­ri­sa­tion an­nuelle de tou­tes les pensions et retraites au 1er jan­vier et le rat­tra­page des 30 mois sans re­va­lo­ri­sa­tion,

- indexa­tion sur l’évolution des sa­laires,

- retour au droit à la re­traite à 60 ans et à un dé­part an­tici­pé pour les mé­tiers pé­ni­bles ou in­sa­lu­bres,

- mini­mum de re­traite équi­va­lant au SMIC pour tout retrai­té ayant une car­rière com­plète,

- le réta­blis­se­ment de la demi-part fis­cale sup­plé­mentaire pour tous les pa­rents iso­lés ayant éle­vé un enfant et le retour à l’exo­né­ra­tion fis­cale des ma­jo­rations fa­mi­lia­les de pen­sion pour les re­trai­tés ayant eu 3 en­fants, sans attendre une véri­ta­ble ré­forme fis- cale qui ga­ran­tisse l’éga­li­té en­tre les ci­toyens tout en fi­nan­çant les ser­vi­ces pu­blics.

- main­tien et l’amé­lio­ra­tion des pen­sions de ré­version et la sup­pres­sion des con­di­tions de res­sour­ces,

- la prise en charge de la perte d'autonomie par la Sécurité Sociale et donc la suppression de la CASA. Esti­mant in­suf­fi­sante la loi sur l’adap­ta­tion de la so­ciété au vieillis­se­ment, ils re­ven­di­quent une aug­men­tation des moyens per­met­tant l’amé­lio­ra­tion de la prise en charge, que ce soit à do­mi­cile ou en éta­blis­sement.

         Ils sou­hai­tent qu’en 2015 soit por­té un coup d’ar­rêt aux po­li­ti­ques ré­tro­gra­des qui entendent réduire de 50 milliards les prestations sociales. Ils sont dé­ter­mi­nés à mo­bi­li­ser les re­trai­tés pour la dé­fense de leurs pen­sions et de la pro­tec­tion so­ciale col­lec­tive.

Et ce n’est pas fini…

 

Commenter cet article