Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Un merveilleux week-end.

5 Novembre 2012, 23:04pm

Publié par Bernardoc

  Il n'y a pas eu de chronique dimanche car nous étions invités dans les Hautes Pyrénées, pour assister à ce qui fut un beau mariage, au pied des montagnes enneigées, et sous un beau soleil en ce samedi. Nous étions environ 150 invités pour accompagner les novi en ce jour unique. La mariée avait une originale robe orange assortie à la cravate du marié. En effet, mais nous avions loupé le message, tout le monde était censé avoir une touche d'orange. Heureusement que Maeva avait ses lunettes !

 Et il fallait voir la fierté des parents qui conduisaient leurs enfants jusqu'aux sièges qui les attendaient sur la scène dressée pour l'occasion sous un chapiteau. Leur entrée fut d'ailleurs longuement applaudie. Puis, après les mots de bienvenue du maire, ceint d'une écharpe tricolore bordée aux armes de la commune, de nombreux témoignages ou anecdotes permirent à ceux qui ne connaissaient qu'un seul des deux conjoints de découvrir le second; et le résultat était que ces deux-là s'étaient bien trouvés et que, dès le début, leur union était inévitable. Un chant repris collectivement a fait ressentir aux jeunes mariés combien ils étaient bien entourés.

 Ensuite, après les traditionnelles photos, le vin d'honneur permit de longues discussions avec nos fidèles amis lormontais, une amitié vieille de trente cinq ans. 

 La fin de cet épisode fut sonnée par une invitation faite à la mariée de sortir, et à l'assistance de la suivre...jusqu'à un tambour brésilien qu'il lui fut demandé d'animer. Et soudain d'autres tambours retentirent et Anne retrouva son groupe d'amis avec lesquels elle avait pratiqué cet art. Et toute cette "banda" exotique nous entraîna jusqu'à la porte de la salle du repas, magnifiquement décorée.

 Là encore, d'autres animations nous attendaient avant et pendant le repas, avant que les mariés n'ouvrent le bal et qu'une flashmob rassemblant plus des trois quarts des convives occupât la piste de danse.

 La soirée allait se poursuivre jusqu'à 4h1/2, mais nous étions partis depuis un moment déjà. Et le lendemain nous pûmes bénéficier, au nom des mariés, d'une entrée à tarif réduit dans l'espace thermoludique voisin. C'était leur cadeau ! Merci à eux.

Et ce n'est pas fini... 

Commenter cet article