Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Invitation.

19 Février 2015, 09:20am

Publié par Bernardoc

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES – 22 ET 29 MARS 2015

 

Canton Mérignac 1

 

                                                   Marie-Ange  CHAUSSOY                               

 

Bernard  SARLANDIE            

 

                            Erika                                         Joël

                       Vasquez                             Girard

 

Les candidats

 

 

anti-austérité

 

vous invitent à une réunion publique le

 

Jeudi 26 février 2015

 

à 19 heures au Haillan

 

Salle du Forum

(avenue Pasteur)

 

      Ils développeront les idées qu’ils comptent défendre au conseil départemental et répondront à vos questions.

      Ils évoqueront entre autres la protection sociale et les problèmes éducatifs.

      Comme lors de l’élaboration de L’humain d’abord, ils seront à votre écoute pour enrichir le programme et être les fidèles porteurs de vos aspirations au département.

A jeudi !

Et ce n'est pas fini...

 

 

 

Voir les commentaires

Dans toute sa splendeur.

18 Février 2015, 11:32am

Publié par Bernardoc

         C’est ainsi que le parti dit « socialiste » vient d’apparaître au grand jour. Maîtrisant parfaitement Le coup d’état permanent, notre premier ministre de droite gauche, paraît-il, vient de museler la représentation nationale, affichant ainsi le plus profond mépris pour nous, les citoyens- électeurs. 

         Depuis des semaines, voire des mois, certains députés du PS, qui disent  militer au sein de leur parti pour lui faire adopter une attitude de gauche, favorable aux travailleurs et non au patronat, viennent de montrer leur vrai visage : celui de soutiens inconditionnels de leur premier ministre vénéré, à moins que ce ne soit simplement la peur de revenir devant le peuple avant les cinq ans de la mandature, loupant ainsi la possibilité de toucher une retraite que l’on dit confortable et sans décote. Ces « gauchistes », qui menaçaient de ne pas voter la loi dite « macron », ne resteront pas en conformité avec leurs annonces. Ils ne voteront pas la censure. Motif (et je cite l’un d’eux en substance) : on n’est pas là pour faire tomber le gouvernement, on est là pour faire infléchir sa politique.

         Or ils ne voulaient pas voter la loi car justement ils n’avaient pas réussi à l’infléchir. Et ils vont l’approuver comme un seul homme. Bravo Messieurs !

         Pensez-vous, chers Concitoyens, que nos socialistes départementaux sont différents ? Permettez-moi d’en douter.

         Certains me reprocheront d’attaquer le PS plutôt que la droite officielle. Mais pour le moment, celle-ci s’est montrée très discrète sur notre canton. Quant aux verts, - est-ce par pénurie de militants ? – ils en sont réduits à proposer des adjoints au maire (socialiste) somme candidats titulaires.

         Non, vraiment, le seul vote qui peut faire bouger les lignes, c’est le vote Front de Gauche, et je peux vous garantir qu’il n’y aura pas de compromission lorsque nous nous présenterons pour le second tour le 29 mars !

         Je profite de ce billet pour rappeler notre réunion publique JEUDI 26 FEVRIER, 19 HEURES, SALLE DU FORUM, AVENUE PASTEUR AU HAILLAN.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Pourquoi je n'ai pas fait campagne hier.

17 Février 2015, 12:51pm

Publié par Bernardoc

         Hier j’ai délaissé les quartiers de Mérignac et du Haillan pour me rendre aux confins de la Dordogne, de la Corrèze et de la Haute-Vienne, au moulin du Pont Lasveyras. Je n’étais pas le seul : plusieurs centaines d’anonymes étaient présents autour de nombreux élus de la République et d’un représentant de l’Etat. En effet, c’était le 71ème anniversaire du massacre sur place de 34 maquisards, suite à une dénonciation, par les troupes nazies. Trois survécurent, deux en se cachant, un laissé pour mort. Ce dernier, André CUBERTAFON, le dernier survivant, est mort l’an dernier, trois semaines après le 70ème anniversaire.  Une douzaine d’autres furent déportés, et seulement 5 revinrent des camps de la mort.

         Il faisait beau hier au moment de la cérémonie. Je faisais remarquer à mon cousin que depuis que je participe à cette commémoration, j’y ai toujours vu des vieux, mais je trouve qu’ils ne vieillissent pas. Ce n’est peut-être pas les mêmes ! Mais une chose encourageante était que, malgré (ou peut-être à cause) les vacances, il y avait un certain nombre de jeunes adolescents. La transmission est en train de se faire. Et il y en a besoin : « Le ventreest encore fécond, d'où a surgi la bête immonde. », comme disait Brecht.

         C’est pour cela que dès ce soir, avec mes partenaires du Front de Gauche, je serai en train de solliciter les suffrages de mes concitoyens du canton de Mérignac 1.

         Les photos de la cérémonie sous le lien :

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/6116778539750970625?authkey=CKKKtYaU1puX3wE

Et ce n’est pas fini… 

Voir les commentaires

Le FdG vu par Sud ouest.

16 Février 2015, 22:56pm

Publié par Bernardoc

         Un article de Laurie BOSDECHER (qui était l’auteure du premier article du blog) avec une photo sur laquelle figurent les deux candidats titulaires du canton de Mérignac 1.

https://www.facebook.com/631022260337875/photos/a.631031833670251.1073741828.631022260337875/636195896487178/?type=1&theater

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Double langage.

15 Février 2015, 15:39pm

Publié par Bernardoc

         Si j’ai décidé de présenter ma candidature, c’est parce que je pense qu’il est nécessaire de parler vrai. J’en ai assez, comme beaucoup de nos concitoyens qui se détournent des urnes, de me retrouver « obligé » de voter (parfois) pour des candidats qui, une fois élus, se sont révélés être de fieffés menteurs.

         Vient d’être discutée à l’assemblée une loi sortie tout droit du XIX° siècle (c’est un socialiste membre des instances dirigeantes du PS qui le dit) qui donc va faire exécuter à notre droit du travail un fantastique bond en arrière. Certains députés du PS, qui se disent « frondeurs », sont intervenus à la marge et s’apprêtent donc à voter massivement, discipline de parti oblige, cette loi dite « Macron », soutenue par une forte minorité de droite. Tiens, tiens…ce qu’on entend à l’extrême droite est-il en train de se concrétiser ?

         Le travail du dimanche (sera-t-il payé double et défiscalisé à la Sarkozy ?) serait, dit-on, basé sur le volontariat et les patrons n’obligeraient pas les employés qui souhaiteraient entretenir une vie de famille à délaisser leurs proches ce jour-là ; fort bien, mais je me suis laissé dire que dans une grande surface de bricolage, une vendeuse, qui n’avait pas été volontaire, s’est trouvée obligée de prendre ses congés annuels (ceux-là, on ne les a pas encore supprimés pour l’instant) aux alentours de la Toussaint !   

         Au niveau départemental, certains élus de la majorité sortante  étaient montés au créneau contre la métropolisation, en affichant tous les dangers portés par cette réforme territoriale. Mais ça, c’était avant. Au niveau cantonal, dans notre commune, seuls les élus du Front de Gauche ont voté contre après avoir entendu le vice-président de Juppé venir en expliquer tous les bienfaits.

         C’est pour cela qu’il est indispensable de voter pour les candidats qui œuvrent pour L’Humain d’abord non seulement le 22 mars, mais aussi la semaine suivante pour transformer l’essai.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Rencontres mérignacaises.

14 Février 2015, 14:26pm

Publié par Bernardoc

Rencontres mérignacaises.

 

         Sympa encore ce matin sur le marché. Ce n’était pas toujours moi qui allais à la rencontre des habitants, parfois c’était eux qui venaient vers moi.

         Le premier fut un de mes anciens voisins, témoin du travail que j’avais mis en route à Langevin, et qui avait toujours participé aux repas de la rue sous les arbres du collège. Et quand nous avions découvert que nous partagions les mêmes options syndicales, la confiance s’était renforcée.

         Puis un ancien militant de la LDH m’a assuré que j’aurais sa voix. « Mais je n’en ai jamais douté » fut ma réponse.

         Ensuite quelqu’un (un libre penseur) que je ne connaissais pas à priori, mais qui lui savait qui j’étais, est venu nous féliciter de notre engagement et dit qu’il aurait souhaité que tous les enseignants soient candidats, car c’est grâce à nous que s’effectue la transmission des valeurs et qu’on peut préparer la révolution (pacifique). « Instruire et construire, c’est votre boulot » dit-il ; ce à quoi je rétorquai que nous le faisions avec sincérité.

         Autre rencontre, à mon initiative cette fois-là. « Oh non » me dit une mamie de 85 ans, lorsque je lui proposai mon tract. « Avec tout ce qui se passe ». « Justement ». « Je ne comprends pas pourquoi M. Anziani a deux mandats ». « Vous avez raison, sur notre liste nous ne cherchons pas de cumul ». « Je vais continuer à me battre pour mes petits-enfants, car mon fils a 60 ans et il n’a plus besoin de moi ». « J’aimerai tant avoir votre voix… ».

         Puis la pluie nous a chassés du marché, que j’ai quitté en emportant bon nombre de tracts (toujours avec les mêmes fautes, hélas!)  pour Le Haillan, car les copains s’étonnent de ne pas nous avoir vus encore apparaître. Ne vous en faites pas, ça va venir.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

La gauche à la conquête du département.

13 Février 2015, 13:21pm

Publié par Bernardoc

         Il s’agit simplement d’une série de photos prises sur les marches du miroir d’eau mercredi dernier. C’était la présentation des candidats du Front de Gauche qui avaient pu se libérer à midi pour montrer l’unité dans la diversité des militants du PCF, du PG, d’Ensemble et de la GU (vous retrouverez tous ces sigles sur les bulletins de vote que vous choisirez les 22 et 29 mars prochains).

         NE VOUS TROMPEZ PAS !

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/6115303034569984641?authkey=CPz-24GMhJSJxgE

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Un article sympa.

12 Février 2015, 07:31am

Publié par Bernardoc

         Pas le temps d’écrire aujourd’hui, alors je laisse la plume au journaliste.

https://www.facebook.com/631022260337875/photos/a.631031833670251.1073741828.631022260337875/634067533366681/?type=1&theater

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

Nous ne nous résignons pas !

11 Février 2015, 00:05am

Publié par Bernardoc

Nous avons fait élire ce président ; nous voulons obliger ce gouvernement à mettre en œuvre les promesses pour lesquelles nous avions voté.

Nous attendons la mise au pas de la finance (le seul ennemi).

Nous attendons le partage des richesses.

Nous attendons la transition écologique.

Nous attendons le partage des pouvoirs dans la cité comme dans les entreprises.

Nous ne nous résignons pas à la réduction de la dépense publique !

         Nous ne nous résignons pas à la casse des droits des travailleurs !

         Nous ne nous résignons pas aux privatisations !

         Nous ne nous résignons pas aux exonérations fiscales exorbitantes pour les grandes entreprises et sans aucun contrôle !

         Nous ne nous résignons pas au CICE, cadeau au patronat !

Nous ne nous résignons pas aux diminutions des dotations aux collectivités !

Nous ne nous résignons pas au redécoupage de notre République (nous en reparlerons) !

Nous sommes persuadés que nous ne sommes pas seuls et nous vous appelons à nous rejoindre, pendant la campagne et à concrétiser votre engagement par votre bulletin de vote les 22 et 29 mars.

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

L'alternative.

10 Février 2015, 06:44am

Publié par Bernardoc

         En Grèce, c’est fait ; en Espagne ça va se faire : des citoyens se sont mis en mouvement pour un renouveau de la politique. C’est ce que nous souhaitons faire avec vous, d’abord en Gironde, pour la Gironde.

         Le Front de Gauche entend contribuer à cette construction commune en proposant des actions et des mesures permettant de répondre aux urgences sociales et écologiques actuelles.

-      Agir contre les politiques d’austérité dans les départements ;

-      Combattre la réforme territoriale et donner plus de pouvoir aux citoyens par une démocratie participative de proximité, telle qu’elle est prévue dans la VI° République à laquelle nous aspirons ;

-      Affirmer notre solidarité avec les mouvements sociaux contre la répression patronale ;

-      Reformer globalement la fiscalité locale en mettant à contribution les actifs financiers des grandes entreprises ;

-      Construire entre les départements, les communes et l’Etat des politiques publiques de solidarité ;

-      Réclamer des mesures d’urgence pour les collectivités qui sont asphyxiées financièrement ;

-      Engager une transition écologique en matière de transports, de soutien à l’agriculture paysanne, de protection de la biodiversité, de gestion naturelle des massifs forestiers,…

-      Refuser les projets qui ne répondent pas à l’intérêt général et sont écologiquement nuisibles.

Ces quelques propositions sont reprises par les listes du FdG (élargi) dans l’ensemble des départements. Nous les déclinerons bientôt à l’échelle de la Gironde puis de notre canton. Nous les expliciterons aussi lors des réunions que nous organiserons au Haillan et à Mérignac.

Et ce n’est pas fini…

 

Voir les commentaires