Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Lettre ouverte aux élu.e.s majoritaires du Haillan.

3 Mai 2021, 18:16pm

Publié par Bernardoc

S'il y en a qui doivent se retourner dans leur tombe en lisant la dernière tribune libre de ce groupe, ce sont bien les trois écrivains qui illustrent brillamment notre devise républicaine dans la salle des mariages : Montaigne, Montesquieu et Hugo.

En effet, voulant sans doute apparaître moderne et progressiste cette tribune massacre la langue de la République en utilisant l'écriture dite « inclusive » augmentant ainsi les difficultés de compréhension.

« C'est au/à la maire » : expliquer à un non-francophone qu'il n'y a pas le choix entre « au » et « à » n'est pas évident ; peut-être manque-t-il un signe de ponctuation ?

« Les trois agent.e.s » : le « s » s'impose-t-il à « agente » puisqu'il n'y en a qu'une ?

Je me pose une question concernant « actif.ive » ; s'il y a des règles concernant cette façon d'écrire, pourquoi ne pas écrire : « acti.f.ve » ? On pourrait faire la même remarque concernant l'adjectif « soucieux ». Je suggère « soucieu.x.ses », tout aussi pertinent.

« Ils.elles interviennent » : pourquoi un « s » à « elle » puisqu'elle est seule ?

« Les police nationale et municipale » : après un article pluriel, le nom ne doit-il pas être également au pluriel ?

Non, vraiment, pour établir l'égalité femmes/hommes, il y a d'autres moyens que triturer l'orthographe, ne serait-ce que commencer par mettre en pratique la formule « à travail égal, salaire égal », ne pas imposer du travail partiel contraint, ne pas pénaliser les carrières pour cause de maternité,...Et là il y a encore du boulot à faire !

Bernard P. SARLANDIE, ancien professeur de lettres,

bienheureux de ne pas avoir à enseigner aux élèves en difficulté ces pseudo règles.

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

SOS banque !

2 Mai 2021, 17:59pm

Publié par Bernardoc

Lors de mon premier boulot, en tant que Surveillant d'Externat, je n'étais pas majeur (et oui, à l'époque la majorité était à 21 ans), j'ai dû ouvrir un compte à la BNP, mais dès l'année suivante j'ai ouvert un CCP, auquel je suis fidèle depuis 51 ans maintenant.

Les Comptes Chèques Postaux étaient une branche des PTT ; c'était avant le démantèlement et la privatisation de ce fleuron du service public. Présent dans chaque village, comme les écoles, le bureau de poste contribuait à la mise en valeur de chaque commune, et était donc au plus proche des habitants.

La dernière phase du démantèlement (pour l'instant!) fut de faire sortir les CCP du giron de la poste, en transformant ceux-ci en « banque postale », avec pour conséquence l'abandon de la gratuité de la correspondance. Ce fut tellement bien préparé que c'est moi qui l'ait annoncé à des guichetières !

Maintenant, voici que La Banque Postale s'en prend aux associations en prélevant des « frais de tenue de compte » d'un montant exorbitant. Une des associations dont je suis adhérent me l'écrit de façon édulcorée : « La Banque Postale...est devenue défaillante et tout à fait défavorable aux associations.», avant d'annoncer son départ pour une autre banque en envoyant le RIB du nouveau compte.

Et ce n'est pas la seule ! Je pourrais citer de nombreux cas.

Alors, que cherche LBP ? Se débarrasser au plus vite des comptes associatifs, quitte à mettre dans l'embarras les trésoriers ou obliger les associations à augmenter leurs cotisations ?

La solution envisagée par nombre d'entre elles est de se tourner vers des banques plus « éthiques », tels le Crédit coopératif ou La Nef.

Peut-être que LBP finira par se mordre les doigts de son inconséquence tarifaire ?

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Oh que ça fait du bien !

1 Mai 2021, 17:16pm

Publié par Bernardoc

L'an dernier j'avais défilé dans mon jardin avec mon drapeau et au son de L'Internationale et le drapeau de la CGT flottait sur ma maison. Et cette année, quel plaisir de se retrouver plusieurs milliers, et dans l'unité, sous un beau soleil, dans les rues de Bordeaux. Même Maeva a participé à la manif, mais elle a vite confié son drapeau à sa mère.

Je me souviens des premières manifs « unitaires » du 1er mai à Bordeaux, à la fin des années '70 : c'était CGT-CFDT-FEN, FO faisant bande à part à l'époque. Maintenant l'unité a été recomposée, et demeure la CGT, rejointe par FO et avec la FSU (un des avatars de la FEN). L'Unef figure aussi sur la banderole de tête. En revanche, SUD et la FSE, présentes dans le cortège, devaient défiler sous leurs propres mots d'ordre.

On a pu voir des drapeaux de la LDH, la, hélas traditionnelle banderole demandant la libération du plus vieux prisonnier politique de France, Georges Ibrahim Abdallah (libérable depuis la fin du siècle dernier). En revanche, je n'ai pas vu de point fixe de La France Insoumise et comme je n'ai pas remonté le cortège, j'ignore quelle était leur représentativité.

La manifestation était animée par les intermittents qui occupent toujours la Rock school je crois, mais je déplore de n'avoir pas entendu L'Internationale, hymne nécessaire du 1er mai. Il y avait beaucoup de jeunes, peut-être ne la connaissent-ils pas.

Un beau défilé où les gens étaient contents de se revoir malgré les masques, mais je n'ai pas senti une grande volonté de luttes. La dernière manif des retraités était plus offensive.

Debout, debout !

Et ce n'est pas fini...

Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !
Oh que ça fait du bien !

Voir les commentaires

Demain, on commémore.

30 Avril 2021, 15:16pm

Publié par Bernardoc

Bordeaux

10h30

Place de la République

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Les rendez-vous du 1er mai.

29 Avril 2021, 11:00am

Publié par Bernardoc

C'est pour le centenaire de la Commune que les francs-maçons ont commencé à se rassembler au Père Lachaise, devant le mur des Fédérés le 1er mai. Après une interruption, ils ont repris cet hommage, devenu annuel, en 1998.

Il n'eut pas lieu l'an dernier pour cause de pandémie (le grand-maître de l'époque a enregistré un discours) et cette année, c'est le 29 mai (date anniversaire de la chute de la Commune) que celle-ci sera célébrée et que certaines tombes seront fleuries. En 2018 j'étais passé au cimetière le 3 mai et j'avais pu remarquer que la tombe fleurie était celle de Jean-Baptiste CLEMENT, auteur du Temps des cerises.

Alors, en attendant le 29, je vous suggère un petit livre intitulé Commune de Paris et franc-maçonnerie qui est un recueil de six discours de l'adjoint au maire du XX°, Pascal JOSEPH, prononcés lors de cette cérémonie entre 2008 et 2013. Ce sont des discours vibrant d'émotion et s'attachant à resituer les faits historiques de cette (trop) courte période qui a tant marqué notre histoire et constitue toujours un des fondements de la gauche 150 ans après.

Devant le silence du gouvernement, c'est bien à nous d'en parler.

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Changeons le système, pas le climat !

28 Avril 2021, 14:58pm

Publié par Bernardoc

En tant que boomer, je ne peux que souscrire aux dix points ci-dessous du Manifeste pour la responsabilité environnementale de l'UGICT-CGT; c'est dans ce sens-là qu'il faut agir.

 

  • OBTENIR DE NOUVEAUX DROITS SUR LES QUESTIONS ENVIRONNEMENTALES ;

  • SE RÉAPPROPRIER L’OUTIL DE PRODUCTION ;

  • RELOCALISER LA PRODUCTION ;

  • L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE POUR RÉVOLUTIONNER LES MODES DE PRODUCTION ET DE CONSOMMATION ;

  • DIVERSIFIER NOTRE MIX ÉNERGÉTIQUE ;

  • MISER SUR LA RECHERCHE ;

  • MAÎTRISER NOTRE CONSOMMATION D’ÉNERGIE ;

    • DÉVELOPPER LES SERVICES PUBLICS ET LES INFRASTRUCTURES ;

-POUR UN NOUVEAU MODÈLE DE CROISSANCE FONDÉ SUR LE DÉVELOPPEMENT HUMAIN ET ÉCOLOGIQUE ;

  • POUR UNE SOCIÉTÉ DU BIEN-ÊTRE.

    Et ce n'est pas fini...

 

 

Voir les commentaires

Un bijou !

27 Avril 2021, 10:56am

Publié par Bernardoc

Je viens de finir de déguster un recueil de nouvelles publié chez Agullo, un éditeur girondin. Je dis bien « déguster » car je ne lisais qu'une nouvelle à la fois, quelle que soit sa longueur, deux pages ou une dizaine.

Certaines sont noires, voire très noires, ce qui explique peut-être qu'Hervé Le Corre en ait écrit la préface.

Presqu'îles : c'est curieux ce pluriel pour des histoires qui se déroulent dans le Médoc, mais en fait je pense que « îles » se rapporte justement à la somme des nouvelles, chacune formant un tout, sans liaison apparente avec la suivante hormis le lieu, entre la plage, les villages et la forêt médocaine.

Chaque histoire est remarquablement ciselée ; en quelques phrases le portrait du personnage prend une consistance réaliste, et il n'y a pas besoin d'en rajouter pour le voir devant nous. Parfois la chute est moralisante et souvent la forme m'a fait penser aux Caractères de La Bruyère. (J'ignore si cet auteur est encore étudié au XXI° siècle.) C'est après avoir observé le milieu où il a grandi que Yan LESPOUX a pu nous faire partager, même à nous les « Bordelais », la rudesse de ce Médoc, trop souvent considéré seulement comme le « bronze-cul de l'Europe » (ce terme n'est pas mentionné), territoire qui vit pourtant tout au long de l'année et pas seulement pendant les trois mois d'été. La couverture reflète d'ailleurs parfaitement le contenu des 185 pages.

Un grand écrivain est né, et en plus il est prof d'occitan à la fac de Montpellier !

Vite, un nouveau bouquin !

Et ce n'est pas fini...

 

Voir les commentaires

Pas d'amalgame !

26 Avril 2021, 18:26pm

Publié par Bernardoc

Depuis 2015, 80% des auteurs d'attentats sont français (chiffres gouvernementaux), comme ce fut le cas depuis la bande à Bonnot jusqu'à Mesrine.

Cependant la droite et l'extrême droite ne cessent de dire que la criminologie augmente à cause de l'immigration. Est-ce pour cela que lors du dernier quinquennat il a été envisagé la déchéance de nationalité ?

Les auteurs sont peut-être, comme la majorité de la population issus de l'immigration (« première, deuxième, troisième génération, nous sommes tous des enfants d'immigrés !»), mais ce sont des résidents de la République et à ce titre ils ont les mêmes devoirs et les mêmes droits que chaque citoyen. Est-ce bien le cas ?

Trop souvent la couleur de peau et le patronyme sont discriminants. Est-ce une raison pour vouloir les brandir comme un étendard en se disant « racisé » ? N'est-il pas temps de s'accorder une confiance réciproque plutôt que de cultiver un sentiment victimaire qui ne fait pas avancer les choses.

Rappelons-nous deux chantres de la négritude, Senghor et Césaire, anciens députés, ont fait avancer les choses. Leur action parlementaire était sans aucun doute plus efficace que déboulonner des statues ou enlever des plaques de rue au nom de Victor HUGO.

Pendant 40 ans dans l'éducation nationale, je n'ai fait aucune différence entre les élèves, tout en m'appliquant les dernières années à freiner les tentatives communautaristes absolument contraires à l'idée de notre République. Je suis vraiment persuadé que c'est à l'école que tout se joue et que toute la nation a le devoir de la défendre.

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Faisons simple.

25 Avril 2021, 14:20pm

Publié par Bernardoc

Le journal Valeurs actuelles a publié mercredi une tribune lancée par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes, appelant Emmanuel Macron à défendre le patriotisme, signée par « une vingtaine de généraux, une centaine de hauts gradés et plus d’un millier d’autres militaires ».

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Suis-je trop vieux ?

24 Avril 2021, 15:15pm

Publié par Bernardoc

D'après une étude réalisée par le cabinet BearingPoint, 35% des personnes interrogées affirment détenir entre trois et cinq abonnements numériques, et paient entre 39 et 85€ mensuels

Eh bien nous, nous n'avons que les 23 chaînes de la TNT, et ça nous suffit amplement. Il faut dire que entre la chorale, le théâtre et les autres réunions, nous restions fort peu devant la télé. Et comme le cinéma était aussi une sortie plus qu'exceptionnelle, depuis un an nous jonglons entre les différentes chaînes et nous y trouvons notre bonheur. Nous n'avons fait appel que très rarement à notre DVD-thèque pour voir (ou revoir) un film.

Cependant, je regrette que les chaînes se mettent à la mode des « plateformes » payantes et nous abreuvent de deux (voire plus) épisodes de séries à la file. J'ai un certain nombre de livres sur ma table de chevet et j'aime bien pouvoir lire avant de m'endormir, ce qui fait que je manque une partie de l'histoire ; le seul sacrifice auquel je consens c'est lorsque la série tire à sa fin et là je regarde les deux épisodes.

Il y a beaucoup de rediffusions me direz-vous ? Mais comme nous n'avions pas vu les premières, cela ne nous gêne pas. Nous n'avons jamais payé d'abonnement à Canal+, et nous n'allons pas commencer maintenant. Mais qu'est-ce que nous avons hâte de pouvoir reprendre nos activités culturelles « normales » !

Et ce n'est pas fini...

 

Voir les commentaires