Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

langevin

Vol dans les boites aux lettres

22 Octobre 2019, 14:19pm

Publié par Bernardoc

Certains distributeurs de prospectus profitent de leur statut pour dérober le contenu des boites aux lettres. C'est le cas d'une femme, qui a volé plus d'une centaine de colis en quelques mois. Elle a été interpellée il y a quinze jours.

Cela m'est arrivé il y a un peu plus de vingt ans, lorsque j'étais Principal du collège Paul Langevin de Mérignac.

Revenant de vacances dans le Var, je me rends compte que nous avions oublié un thermos chez mes beaux-parents. Afin d'éviter un drame à la maison, ma belle-mère nous envoie cette bouteille cabossée par la poste. Je la vois dans la boîte aux lettres, mais décide de la laisser pour que notre fille Maeva puisse la récupérer elle-même. A son retour de l'ITEP je l'accompagne à la boîte aux lettres : surprise, le colis avait disparu et à la place il y avait un certain nombre de prospectus.

Je vais au commissariat muni de cette liasse, en me disant qu'il serait facile de connaître le prestataire, qui lui-même saurait le distributeur de ma rue.

Réponse des flics : mettez un leurre dans la boîte aux lettres, surveillez-là et appelez-nous pour que nous puissions interpeller l'auteur.

Je dois dire qu'heureusement j'étais assis devant cette réponse renversante.

Et le commissariat de Mérignac n'a rien à envier à celui d'Eysines qui a prétendu qu'une enveloppe à moi adressée, arrivée par la poste, sans adresse d'expéditeur et contenant des insultes n'était pas une lettre anonyme (voir plus haut dans le blog).

Finalement j'ai l'impression qu'ils préfèrent casser du pompier plutôt que de veiller à la sécurité des citoyens ordinaires.

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Comme promis.

2 Mai 2019, 10:46am

Publié par Bernardoc

Les immeubles sont maintenant habités. Les gens de la rue doivent se réjouir, ils n'auront plus à subir les "nuisances" provoquées par les collégiens qui avaient fréquenté le collège Paul LANGEVIN.

Ce sont donc les dernières photos de ce qui fut un épisode important de ma vie.

Et ce n'est pas fini...

 

Comme promis.Comme promis.
Comme promis.Comme promis.Comme promis.

Voir les commentaires

Langevin toujours

17 Septembre 2018, 08:49am

Publié par Bernardoc

J'avais dit que j'attendrai l'inauguration pour les dernières photos de la rue Paul Langevin, mais en y passant hier, j'ai vu du nouveau : le portail a été enlevé et mon nom a donc disparu de la sonnette : il y sera resté presque dix-huit  ans !

Et ce n'est pas fini...

Langevin toujoursLangevin toujoursLangevin toujours

Voir les commentaires

Ca avance à Langevin.

12 Avril 2017, 10:53am

Publié par Bernardoc

  Un petit détour ce matin en revenant de Mérignac : la grue et les engins sont au travail. Je pense que j'attendrai la fin des travaux pour la prochaine série de photos, mais sait-on jamais ?

Et ce n'est pas fini...

Ca avance à Langevin.
Ca avance à Langevin.
Ca avance à Langevin.
Ca avance à Langevin.
Ca avance à Langevin.

Voir les commentaires

Ce fut le collège Paul LANGEVIN.

28 Février 2017, 10:33am

Publié par Bernardoc

Comme promis, voici l'évolution actuelle du site sur lequel nous avons passé six belles années. Là, nous en sommes à la préparation des sols ; la prochaine série de photos sera sans doute lorsque les grues seront entrées en action. Il y a deux panneaux : deux promoteurs afin de respecter la mixité qui permet de vivre ensemble ?

On peut remarquer que les chênes qui abritaient nos conviviaux repas de rue à la fin de l'année ont été conservés. Les enfants qui habiteront ces nouveaux bâtiments feront-ils des batailles de glands similaires à celles auxquelles se livraient nos élèves à l'automne ? Nous étions contents de voir arriver l'hiver !

J'ai même vu qu'il y avait encore le pommier qui était sous nos fenêtres, mais je n'ai pas distingué si la mangeoire pour les oiseaux y était toujours suspendue. Et enfin, dix ans et demi après avoir quitté les lieux, mon nom figure toujours sur la sonnette !

Et ce n'est pas fini...

Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.
Ce fut le collège Paul LANGEVIN.

Voir les commentaires

Du nouveau dans la rue Paul Langevin.

16 Janvier 2017, 14:06pm

Publié par Bernardoc

Un livre a été refermé, un autre s'ouvre. Comme je l'avais dit plus haut, le maire de Mérignac posait la première pierre de nouveaux logements sur la surface jadis occupée par le collège dont j'avais demandé la fermeture en 2004 au nom de l'égalité républicaine. Les gens de la rue vont sûrement être ravis eux qui avaient peur des mauvaises fréquentations qu'auraient pu avoir leurs enfants. « J'habite dans la rue ; vous comprenez bien que mon enfant ne peut venir dans votre collège » me disait un parent. C'est à cette période que j'ai beaucoup œuvré pour le développement de l'allemand : « Faites-lui faire allemand LV1, il n'aura même pas besoin de dérogation. »

Il y a quelques semaines, je postais sur FB une photo du LP où j'avais terminé ma carrière de prof, le LP des Menuts, devenu « Résidence sociale intergénérationnelle Mohamed MECHTI » ; ainsi va la vie : chaque année le BO publie la liste d'établissements qui ferment, d'autres qui ouvrent, en fonction des fluctuations de population. Le collège Paul Langevin ayant été sorti du PPI en 2001, il était condamné et n'était plus indispensable pour la scolarisation des Mérignacais, les Martignassais l'ayant déjà quitté depuis de nombreuses années à la construction d'un collège local. Mais je suis quand même fier du travail que j'y ai mené pendant six ans avec une équipe remarquablement dynamique et qui a permis à bon nombre d'élèves d'attraper le dernier ascenseur social.

J'irai prendre des photos des travaux à venir ; j'espère que Monsieur le Maire ne m'en voudra pas de lui emprunter les trois photos qu'il a fait paraître.

Et ce n'est pas fini...

Du nouveau dans la rue Paul Langevin.Du nouveau dans la rue Paul Langevin.

Voir les commentaires

Langevin, pas fini.

20 Août 2016, 13:59pm

Publié par Bernardoc

Langevin, pas fini.

J'y suis passé devant ce matin et ai découvert ce magnifique panneau. Sûrement cela va plaire aux gens du quartier qui étaient venus me dire : « Vous comprenez, j'habite dans la rue, donc mon fils ne pourra venir dans votre collège. Comment puis-je faire légalement pour qu'il aille ailleurs ? » « Mais chère Madame, faites-lui faire allemand LV1, il ira à Capeyron. »

Donc les entrées sont bloquées afin que le terrain métropolitain ne soit pas considéré comme aire de grand passage, comme l'an dernier. Les tas de briques, enfin l’œuvre d'art, sont toujours présents, attendant sans doute que l'artiste vienne les récupérer brique à brique. Il m'a semblé que le gymnase était en train d'être isolé, ce qui permettrait de l'utiliser y compris en cas de gel.

Je ferai d'autres photos au fur et à mesure de l'avancement des travaux.

Et ce n'est pas fini...

Langevin, pas fini.Langevin, pas fini.Langevin, pas fini.
Langevin, pas fini.Langevin, pas fini.

Voir les commentaires

Fin finale.

3 Juillet 2015, 07:55am

Publié par Bernardoc

Fin finale.
Fin finale.

La métropole vient de récupérer le terrain cédé par la CUB en 1972 pour la construction du collège Paul Langevin.

Pendant que je le dirigeais (2000-2006), nous avons vu la réhabilitation du réfectoire, du CDI, de la Segpa. Quand je suis parti pour Le Haillan, le conseil général en a profité pour changer évier, toilettes et salle de bains de mon logement de fonction. Le collège a fermé en juillet 2010. Gouverner, c’est prévoir, mais je suis quand même heureux d’avoir permis aux élèves de travailler, malgré l’amiante, dans les conditions les plus agréables possibles, et qui se sont améliorées en six ans.

Il ne reste plus que la moitié de l’œuvre culturelle (un tas de briques) et des tranchées ont été creusées en face des issues afin, je pense, d’interdire l’accès au terrain.

Il reste une sonnette avec mon nom, mais il ne s’est rien produit quand j’ai appuyé dessus !

Ce sont donc les dernières photos. J’irai prendre des photos des immeubles qui sans doute vont y être érigés sans tarder.

Et ce n’est pas fini…

Fin finale.Fin finale.Fin finale.

Voir les commentaires

Tranche de vie.

7 Juin 2015, 08:42am

Publié par Bernardoc

En fait, c'est l'effacement d'une heureuse expérience de six ans à Mérignac. Voici ce qu'il reste de l'ancien collège Paul Langevin, ce vieux Pailleron amianté dans lequel des équipes remarquables ont oeuvré pour apporter l'excellence à une population d'élèves qui n'étaient pas parmi les plus favorisés. Le seul bâtiment encore debout (je ne parle pas du gymnase) est celui de la Segpa, qui avait été refait cinq ans avant la fermeture. On peut remarquer que les roses ont encore la vie dure. Quant au pommier...

Et ce n'est pas fini...

Tranche de vie.
Tranche de vie.Tranche de vie.
Tranche de vie.Tranche de vie.
Tranche de vie.Tranche de vie.Tranche de vie.

Voir les commentaires

Feu Langevin...

21 Février 2014, 07:20am

Publié par Bernardoc

         Juste quelques photos prises avec un certain pincement au cœur, mais c’est mieux que ce qu’on avait sous les yeux depuis plusieurs mois.

         Le tas de briques (l’œuvre artistique) a simplement été étêté pour lors. Je me demande s’il va être démonté brique à brique pour que son auteur puisse l’exposer ailleurs…

         Ça ne plaisait pas au conseil général quand je parlais du « vieux Pailleron amianté », pourtant une pancarte est parlante !

         Quatre photos sous le lien :

https://plus.google.com/photos/112734244000396611033/albums/5979173664531803729?authkey=CPGVpLbqs8XkpgE

Et ce n’est pas fini…

Voir les commentaires

1 2 3 > >>