Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

engagements

Balade en rouge chez les rupins.

3 Décembre 2021, 20:48pm

Publié par Bernardoc

C'était le 2 décembre à Paris. Nous n'avons pas fait de coup d’État, mais nous étions quand même 25 000 (dont 110 Girondins).

Et ce n'est pas fini...

Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.
Balade en rouge chez les rupins.

Voir les commentaires

Depuis 40 ans, le SIDA

1 Décembre 2021, 13:45pm

Publié par Bernardoc

En 2020, grâce à vos dons

30 projets ont été soutenus en recherche fondamentale, clinique et sociale

60 programmes ont été menés par 29 associations dans 18 pays

88 projets d'aide aux malades & de prévention menés par 67 associations françaises soutenues par Sidaction

Emploi des ressources collectées en 2020

70 % consacrés aux missions sociales

23 % financent les frais de collecte

7 % couvrent les frais de fonctionnement

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

N'oubliez pas !

29 Novembre 2021, 15:24pm

Publié par Bernardoc

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Une journée de retraité.

19 Novembre 2021, 21:24pm

Publié par Bernardoc

Un entretien individuel ce matin, une riche après-midi syndicale, une visite au tout nouveau marché du Haillan, un ciné-débat sur le handicap, et un ordinateur qui rame...

Vous comprendrez qu'il faudra attendre demain pour que je vous délivre ma pensée du jour !

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Maudite soit la guerre !

5 Novembre 2021, 09:15am

Publié par Bernardoc

Invitation

Vous êtes invités, à l'occasion de la 103ème commémoration de l'Armistice du 11 novembre 1918,

à une séance exceptionnelle le

mardi 9 novembre à 20h15

à Utopia Bordeaux

pour la projection de :

Morts par la France

Film documentaire de Jean Yves CROIZE

Ecrit par Jean-Yves Croizé et Claude Singer

en hommage aux « Fusillés pour l'exemple » oubliés des festivités officielles, avec le soutien de la Libre Pensée, associée à la fédération de la Gironde de la Ligue des Droits de l'Homme, au Mouvement de la Paix, à l'Association Républicaine des Anciens Combattants, et à l'Union Pacifiste qui combattent pour obtenir justice et réhabilitation de ces soldats qui sont "Morts par la France".

La projection sera suivie d'une rencontre avec les deux réalisateurs, Jean-Yves Croizé et Claude Singer.

Souvenons-nous que le 31 Juillet 1914, le député socialiste et pacifiste Jean Jaurès est abattu à bout portant dans un café parisien par un étudiant nationaliste, Raoul Villain, alors que l'élu de gauche s'apprêtait à rédiger pour le Journal L'Humanité un article - qui se voulait l'équivalent du J'accuse de Zola - pour appeler la France à ne surtout pas s'engager dans la guerre meurtrière qui se profilait. Trois jours plus tard, la France entrait en guerre avec l'Allemagne, beaucoup d'anciens amis de Jaurès se sentant obligés, malgré son assassinat, de rallier l'union sacrée des belligérants,

Jaurès, fut ainsi la première victime pacifiste de la Grande Guerre, rompant l'illusion nationaliste de toute une France qui serait partie fleur au fusil, persuadée de revenir pour les fêtes une fois victorieuse des « Boches ». Mais tout au long de cette boucherie, ils furent des centaines exécutés par les armes de leur propre pays : pour avoir déserté, reculé, incité à la désertion ou simplement pour avoir été soupçonnés, parfois à tort, de s'être mutilés volontairement dans le but d'échapper aux combats. Pas moins de 2500 soldats furent condamnés à mort, près 700 furent effectivement fusillés: Seuls une cinquantaine à ce jour ont été réhabilités, 639 attendent leur réhabilitation.

Le documentaire de Jean Yves Croizé, produit par la Libre Pensée, organisation laïque et anticléricale militante qui fut une des pionnières dans le combat pour cette réhabilitation, s'ouvre par le témoignage de descendants de tous ces soldats injustement passés par les armes, parfois par leurs propres camarades de bataillon, et dont le destin des familles fut brisé (la Grande Muette, dans son Incommensurable cruauté, leur refusa même une pension au même titre que les morts pour la France). Et on entend défiler des histoires d'une absurdité totale : celle par' exemple de ce jeune paysan blessé à la main, qui fut accusé de mutilation volontaire et rapidement Jugé. Le condamné le plus célèbre est probablement Lucien Bersot, dont le seul crime est d'avoir refusé, alors qu’il demandait un pantalon d'hiver, un vêtement taché du sang d'un ami soldat défunt. Son histoire inspira le téléfilm emblématique d'Yves Boisset, Le Pantalon.

Morts par la France décrit les recherches, les souffrances et les combats de ces familles mais aussi des associations qui ont accompagné leur démarche Libre Pensée, Union Pacifiste, Ligue des Droits de l'Homme, Association Républicaine des Anciens Combattants. Le film suit par ailleurs la construction puis l'érection, dans le village picard de Chauny, d'une statue-hommage à ces fusillés pour l'exemple, ces victimes d'hommes sans cœur comme un certain Philippe Pétain, considéré pourtant comme le héros de Verdun et affublé un peu plus tard du doux surnom du Bon Berger. A l'heure où nombre de monuments pacifistes (dont celui célèbre de Gentioux dans la Creuse où est inscrit l'apostrophe « Maudite soit la Guerre ») ne sont toujours pas reconnus comme officiels, et où l'immense majorité des fusillés n'est toujours pas réhabilitée, Morts par la France a quelque chose de salutaire.

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Que sont nos valeurs devenues ?

4 Novembre 2021, 08:39am

Publié par Bernardoc

Avant-hier soir, au JT de F2, nous avons entendu le président de la mutualité française (issu de la MGEN). C'était dans un dossier consacré aux mutuelles, qui coûtent de plus en plus cher, ce qui contraint un nombre sans cesse en augmentation de familles, surtout retyraitées, à s'en priver.

Le dossier s'intitulait : « Les mutuelles vont-elles disparaître ? »

La réponse que nous, les héritiers d'Ambroise CROIZAT, aurions aimé entendre aurait été : « Il faut revenir aux origines de la Sécurité Sociale » issue, est-il besoin de le répéter, des généreuses idées du Conseil National de la Résistance et popularisées dans le programme Les jours heureux. C'était très simple et très solidaire : chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins. A l'époque, il n'était pas question d'exclure telle ou telle catégorie de salarié de l'obligation de cotiser. Rien à voir donc avec « travailler plus pour gagner plus » et la dispense de cotisations et de fiscalisation des heures supplémentaires par exemple.

Eh bien, quelle déception ! La réponse de M. Chenu fut : « On aura toujours besoin des mutuelles pour payer les dépassements d'honoraires, les chambres individuelles,... »

Qu'est-ce que ça veut dire ? Que ce qui fut mis en place par Giscard, quelques mois avant d'être recalé pour un deuxième mandat, est considéré comme intangible et que les malades, qui en général n'ont pas choisi de l'être, devront continuer de subir le racket de ces toubibs avides de fric et dont le serment d'Hippocrate n'est plus qu'un lointain souvenir ?

Non, vraiment, il est temps que les travailleurs, par la voix de leurs syndicats, reprennent la gestion de la sécu pour le bien-être des patients et non pour l'enrichissement de certains qui s'attribuent bien trop de pouvoirs. Alors, oui, les mutuelles pourront disparaître.

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Mission accomplie !

1 Novembre 2021, 23:01pm

Publié par Bernardoc

 Les fleurs de la Toussaint 2020 n'avaient pu être posées qu'en mai 2021 et nous avons été contents de voir qu'elles avaient bien profité. Nous avons même rajouté le fleurissement d'une tombe cette année : celle de notre cousin Bernard du Bois de chat. Et nous avons encore fleuri celle de ma mémé Anna (qui m'avait appris à marcher en m'envoyant chercher sa canne), même si la mairie de St Mesmin prétend toujours qu'elle est abandonnée. Effectivement, nous sommes les seuls à la fleurir, comme celle de nos arrière grand-parents maternels à La Chapelle.

Et ce n'est pas fini...

Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !
Mission accomplie !

Voir les commentaires

Ca ne s'est pas améiloré depuis 4 ans !

17 Octobre 2021, 14:25pm

Publié par Bernardoc

Toujours aucune action chez nous ; l'élu qui devait s'en occuper il y a 6 ans ne fait plus partie de l'équipe.

Et ce n'est pas fini...

Voir les commentaires

Hommage

16 Octobre 2021, 18:05pm

Publié par Bernardoc

LIBERTE

EGALITE

FRATERNITE

Vive la République

LAIQUE !

Et ce n'est pas fini...

 

 

Voir les commentaires

Auront-ils entendu ?

5 Octobre 2021, 18:23pm

Publié par Bernardoc

Je parle de nos gouvernants. Pourtant, André BRUNEEL, député communiste du nord, a fait une brillantissime intervention à l'assemblée cette après-midi. Il a rappelé toutes les revendication de la France qui n'en peut plus et crève alors que les profits capitalistes suffiraient à payer nos retraites pendant une vingtaine d'années.

Le ciel était clément à Bordeaux aujourd'hui et nous n'avons pas eu besoin d'imper ou de parapluie. Nous étions plusieurs milliers (Sud ouest parle de 4 000, je vous laisse le soin de réajuster). Un peu de dépit de voir que les retraités étaient plus nombreux aujourd'hui que le 1er ; peut-être faudra-t-il enfin se poser la question de ces journées à répétition plutôt qu'une semaine (à minima) tous ensemble ? Surtout que les slogans ont quasiment disparu, quant à L'Internationale, ce beau chant d'espoir, je pense que les gens ne la connaissent plus. Espérons au moins que la population aura lu les tracts appelant à la manif en précisant les revendications.

Enfin, bon, c'est pas gagné : l'avenir s'annonce sombre.

Et ce n'est pas fini...

Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?
Auront-ils entendu ?

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 > >>