Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Bernard SARLANDIE

Top articles

  • Deux anniversaires inoubliables !

    20 août 2019 ( #Voyages )

    Les faits tels qu’ils se sont produits : Ce lundi 19 août 2019, nous étions invitées par notre ami Bernard Sarlandie et sa famille à fêter son anniversaire sur le bâtiment de promenade fluviale le Burdigala II. Une fois tous les convives installés dans...

  • La paille et la poutre.

    01 septembre 2019 ( #Politique )

    Évangile selon Matthieu chapitre 7, versets 3 à 5 : « Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l’œil de ton frère, et n'aperçois-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? Etonnant d'où proviennent les proverbes ! Mais cela parlera sûrement à notre président,...

  • Mon bureau.

    02 septembre 2019 ( #regards sur le monde )

    Trouvé dans Le Mag Radins.com d'aujourd'hui un article du 31 octobre 2017, toujours d'actualité. Au bureau, le désordre est plutôt bon signe ! Il prouve que vous êtes productif et efficace. Et c’est scientifiquement prouvé ! Sur un bureau en désordre,...

  • Quelle famille !

    25 octobre 2019 ( #Culture )

    C'est la pièce que Francis JOFFO a écrite en 1995 et qui se déroule dans les années '70. B rillante comédie à tiroirs écrite dans la plus grande tradition « boulevardienne » : avec ses portes qui claquent inexorablement jusqu’au moment où le spectateur...

  • Hors normes.

    21 novembre 2019 ( #Engagements )

    Comme chaque année lors de la semaine « Vivre ensemble avec nos différences », un film en liaison avec le thème du handicap était projeté dans la salle de L'Entrepôt. Celui de cette année était consacré à l'autisme et c'est la première fois qu'il y avait...

  • Est-ce cela que nous voulons ?

    24 novembre 2019 ( #Politique )

    Volià où nous conduit cette politique de droite extrême. Maria avait deux enfants Deux garçons dont elle était fière Et c'était bien la même chair Et c'était bien le même sang Ils grandirent sur cette terre Près de la Méditerranée Ils grandirent dans...

  • Peut-on vivre sans Internet ?

    27 novembre 2019 ( #regards sur le monde )

    Tiré de le mag radins.com du 18/9/19 Dans un monde hyperconnecté, il est assez difficile de croire qu'il est possible de vivre sans internet. Pourtant, malgré tous ses bienfaits, il est indispensable de se déconnecter de temps en temps du monde digital....

  • Perplexité.

    30 novembre 2019 ( #Politique )

    Lors de la dernière réunion du CDCA nous a été distribué un petit carnet dont la couverture figure ci-dessous. A priori c'était plein de bonnes intentions ; je pensais y trouver un recueil indiquant comment et où « Le Département est présent...auprès...

  • Mouvement pour une alternative non violente

    26 décembre 2019 ( #Engagements )

    Ca fait toujours plaisir de donner un coup de projecteur sur les amis. Nos engagements : une éducation non-violente conjuguant empathie et apprentissage des responsabilités envers soi, envers l’autre, et envers le cadre commun que l’on s’est donné. Cette...

  • Et pendant ce temps Simone veille.

    26 janvier 2020 ( #Culture )

    C'est le titre de la pièce que j'ai vue lundi dernier à la Comédie Bastille. Une salle bien pleine pour assister à cette représentation de soixante ans de condition féminine, de 1950 à 2010. Trois actrices incarnant des issues de différents milieux incarneront...

  • Et elles vécurent heureuses.

    27 janvier 2020 ( #Culture )

    Dans la salle d'attente d'un cabinet médical, trois femmes, que tout oppose, vont se rencontrer à un moment charnière de leur vie : Angélique s'apprête a dire oui...ou non ! Jeanne est enceinte...ou pas ! Delphine divorce...mais garde le chien ! Comédie...

  • Poupée gonflante.

    22 février 2020 ( #Culture )

    Petit théâtre près de Montparnasse (on nous promettait un lundi noir dans le métro), un des rares à proposer un spectacle le lundi, jour de relâche pour un grand nombre de salles. Pièce qui allait avec l'air du temps puisqu'elle se déroulait le soir de...

  • Confinement : S1.

    24 mars 2020 ( #regards sur le monde )

    Voici donc une semaine que le confinement a été décrété. Avec notre petit jardin, nous sommes relativement privilégiés. Je suis sorti deux fois pour acheter du pain à bicyclette, mais contrairement à l'habitude, je ne fais pas ma boucle de 9 km, mais...

  • Soutien aux soignants...et aux autres.

    30 mars 2020 ( #Engagements )

    Mon père a été chef cuisinier à l'AP-HP. Il cuisinait non seulement pour les patients, mais aussi pour le personnel. Ce service a-t-il été démantelé ou bien les cuisiniers sont-ils tous malades ? Question que je me pose en voyant (ou en écoutant) tous...

  • Le suspendu de Conakry.

    06 avril 2020 ( #Culture )

    Il y a quelques mois j'avais acheté ce bouquin (je n'avais encore jamais lu Rufin), attiré par « Conakry ». Je pensais y retrouver l'Afrique, eh bien, grosse déception. L'Afrique qui y est dépeinte est celle vue à travers les yeux officiels de la diplomatie....

  • Anniversaire.

    21 avril 2020 ( #Politique )

    Le rangement durant le confinement permet de faire ressurgir des souvenirs. Ainsi, il y a dix ans jour pour jour, paraissait le dernier numéro de SINE HEBDO, avec une couverture assez saisissante. Saisissante, voire ? Si l'on en croit certains commentateurs...

  • Crim' sur la Prom'.

    22 avril 2020 ( #Culture )

    « La Prom' », c'est la Promenade des Anglais, à Nice, que j'ai parcourue à pied, en stop ou en Solex lorsque j'étais étudiant et résident à la Lanterne, la cité U à l'ouest de Nice qui venait d'ouvrir. C'est donc le titre qui m'a attiré et non l'auteur,...

  • Venin, place du Maucaillou.

    23 avril 2020 ( #Culture )

    Après Nice, nous voici à Bordeaux, quartier St Michel, entre la basilique et les Capus. La place du Maucaillou m'a été très familière pendant mes six derniers mois de prof au LP des Menuts, qui se trouvait à l'époque dans la rue du même nom, voisine de...

  • A marée basse.

    24 avril 2020 ( #Culture )

    C'est en 2008 que Sophie BOIZARD nous a livré son premier roman publié dans la collection « Rouge nuit », comme Bordeaux blues de Cétois (je ne me souviens pas si j'en avais parlé il y a plusieurs années) et Sud-Ouest Parano dont je parlerai dans les...

  • Toulon-sur-Seyne.

    25 avril 2020 ( #Culture )

    Retour sur la côte méditerranéenne, mais pas encore sur la Côte d'Azur qui commence, comme chacun le sait bien avec le tombolo est qui joint le continent à la presqu'île de Giens (ouais, bon, ça va, je suis un peu chauvin). L'auteur, Eric DUMONT, est...

  • Sud-Ouest Parano.

    26 avril 2020 ( #Culture )

    Encore un roman « rouge nuit » publié en 2006 chez Peine page éditeur. L'auteur en est Didier HARRIBEY. Le polar, qui s'étale du 12 au 23 mai d'une année indéterminée, se présente à la façon d'un menu, en commençant par « La mise en bouche », puis « Le...

  • Derniers retranchements.

    06 mai 2020 ( #Culture )

    Ce n'est pas un roman, mais un recueil de nouvelles d'Hervé Le Corre, publié en 2011 aux éditions Payot, dans la collection « Rivages/Noir ». Pour ceux qui connaissent les autres écrits de cet auteur, vous trouverez beaucoup moins d'hémoglobine dans ces...

  • Coule la Seine.

    10 mai 2020 ( #Culture )

    Et pourtant on n'y parle pas du pont Mirabeau. En fait il s'agit d'un recueil de trois nouvelles de Fred VARGAS, déjà publiées entre 1997 et 2000 dans différents médias. Bien entendu toutes les trois mettent en scène le commissaire Jean-Baptiste ADAMSBERG,...

  • Déconfinement maritime.

    18 mai 2020 ( #Voyages )

    Depuis samedi les plages "dynamiques" sont ouvertes. Nous avons bravé le sens interdit et Maeva, qui avait beaucoup marché et se reposait appuyée sur un pieu a vu l'intervention d'une fliquette municipale lui demandant de ne pas trop s'attarder. La sortie...

  • Bégaiements.

    06 juin 2020 ( #Politique )

    Pendant les rangements du confinement, est réapparu le Dossier du Canard n°77, intitulé : « Les fous du pouvoir : dictateurs, despotes, tyranneaux et autres graves bouffons... ». le numéro date d'octobre 2 000et coûtait à l'époque 35 francs. Pour ceux...